Le Kia Soul EV 30 kWh attendu dans les prochaines semaines
Notez cet article

Poursuivant son offensive sur le segment du véhicule électrique, Kia confirme à EVER Monaco l’arrivée imminente du Soul EV 30 kWh et promet un tarif particulièrement agressif pour son futur Niro hybride rechargeable.

Cela continue de bouger chez Kia ! Présent au salon EVER Monaco où il est sponsor officiel pour la troisième année consécutive, le constructeur coréen annonce de belles nouveautés pour les semaines et mois à venir.

250 km d’autonomie pour le Soul EV 30 kWh

Lors d’une interview vidéo avec Marc Hedrich, le Directeur Général de la marque en France, Automobile-Propre a eu confirmation, en primeur, du lancement de la version 30 kWh du Kia Soul EV au cours des prochaines semaines. Celle-ci viendra remplacer l’actuelle batterie 27 kWh et permettra de passer l’autonomie théorique de 212 à 250 kilomètres en cycle NEDC.

« Le Soul EV est aujourd’hui numéro 4 sur le marché du pur électrique en France. Dans un mois et demi vous trouverez des Soul EV avec des autonomies de 250 km » nous confirme Marc Hedrich qui officialise également un partenariat avec Kiwhi Pass. Pour chaque Soul EV vendu, le client aura sa carte d’accès aux bornes de recharge publiques partenaires du réseau avec un crédit de 77 euros.

Côté tarif, le prix du nouveau Kia Soul EV 30 kWh devrait grimper de 1000 euros par rapport à la version actuelle, soit 37.400 € avant déduction du bonus écologique.

Offensive sur le segment hybride rechargeable

Sur le segment hybride rechargeable, le coréen adopte une attitude particulièrement offensive. Présentant en première française et monégasque la version hybride rechargeable du Niro à EVER, le constructeur promet une politique tarifaire agressive.

Attendu en concessions en septembre, le crossover plug-in succédera à la version hybride, lancée l’an dernier, et sera proposé entre 32.000 et 33.000 euros pour devenir le modèle le plus abordable sur le segment. Côté technique, le Niro hybride rechargeable reprendra une grande partie de la technologie embarquée à bord de la version hybride. Combinant un moteur électrique de 45 kW à un bloc essence de 105 chevaux, il promet jusqu’à 50 kilomètres d’autonomie électriques grâce à sa batterie de 8.9 kWh.

Autre nouveauté attendue : la Kia Optima SW (break) hybride rechargeable dont l’arrivée est prévue pour le troisième trimestre 2017. « C’est une voiture particulièrement attendue par les flottes et les taxis. Contrairement à d’autres hybrides rechargeables, le coffre n’est pas impacté avec une capacité de chargement de 440 litres » nous confie Marc Hedrich qui annonce également de meilleure performances en termes d’autonomie. Là ou la berline se limite à 50 km environ, cette version break permettra de parcourir jusqu’à 65 kilomètres en une seule charge.

L’hydrogène dans les cartons

Cherchant à étendre son panel technologique et puisant dans le savoir-faire de son partenaire Hyundai, Kia se lance également dans l’aventure de la voiture à hydrogène avec un premier modèle annoncé pour 2020.

« 2020, c’est une réalité. On aura un véhicule hydrogène produit et vendu en série avec des volumes importants » nous confirme Marc Hedrich sans pouvoir donner de détails quant aux caractéristiques de ce futur modèle. A suivre…