Jeep 4xe

Que valent les PHEV du constructeur américain sur leur terrain de prédilection ? Petite journée en dehors des sentiers battus, au volant de la gamme hybride rechargeable Jeep 4xe. Au programme : Wrangler, Renegade, et Compass.

Voilà plus de 20 ans que la marque a mis en place la Jeep Academy. Des journées d’initiation et de découverte, ouvertes à tous. Que vous soyez client Jeep ou non, vous pouvez y découvrir les différents modèles de la gamme et explorer leurs capacités de franchissement. Cette fois-ci, ce sont les hybrides rechargeables Jeep 4xe qui sont à l’honneur. Direction le domaine de Forest Hill dans les Yvelines : 140 hectares de forêts privées, dédiés au tout-terrain. 

Jeep Academy : école tout-terrain et responsable

Pour ceux qui ne connaissent pas, la Jeep Academy est une « école » de conduite tout-terrain sur la journée. L’expérience propose une expérience en situation off-road, au volant des différents modèles de la gamme. L’occasion de connaître, apprendre, et maîtriser la gamme à travers différents ateliers tout-chemin et tout-terrain. Les sessions sont encadrées par des moniteurs professionnels et ouvertes à tous les particuliers pour 360 € par personne. À noter que des accompagnateurs peuvent se joindre à vous pour 60 €, mais sans conduite. Ce tarif inclut un accueil café dès le matin, un briefing et deux ateliers en sous-groupes. Déjeuner et pot de départ avec remise des diplômes en fin de journée compris. Des journées de 9 h à 16 h 30, qui se déroulent sur différents terrains adaptés dans toute la France.

Actualité oblige, la Jeep Academy met désormais en avant sa gamme hybride rechargeable Jeep 4xe. La marque va par ailleurs un peu plus loin en matière de responsabilités, sur deux points en particulier. Premièrement, les excédents alimentaires sont récupérés en fin de journée, afin d’être conditionnés et redistribués. Soit à un foyer de la ville concernée, soit à une association (Croix rouge, Restos du Cœur). Deuxièmement, Jeep s’engage à planter un arbre avec les participants à la fin de chaque session. « Un geste symbolique, mais utile » nous précise la marque. On n’a pas eu le temps de participer à la distribution de nourriture. En revanche, on a planté un arbre tous ensemble, et ça, c’est plutôt sympa.

Jeep 4xe et tout-terrain : comme un poisson dans l’eau

Ou des poissons, plutôt. Vous l’aurez compris, tout l’intérêt est de découvrir ce dont est capable une Jeep dans son élément naturel. Pour cette session, nous avons à notre disposition les Jeep Renegade, Wrangler, et Compass, tous en PHEV. L’occasion de profiter du savoir-faire off-road de la marque à bord de véhicules aux ambitions pourtant très différentes. On démarre la journée en Jeep Wrangler 4xe, version hybride rechargeable de l’iconique 4×4 à l’américaine. Sur la route, il abat le 0 à 100 en 6,4 secondes, mais ce qui nous intéresse ici n’a rien à voir avec la route. La puissance cumulée de 380 ch et les 637 Nm de couple renforcent en effet la facilité de franchissement. Pour rappel : un moteur turbo essence 2.0 de 272 à l’avant, un moteur électrique de 145 ch à l’arrière. Dans notre cas, on profite du mode tout-électrique du baroudeur.

Ceci grâce à la réactivité immédiate du moteur électrique à l’arrière, qui efface toute contrainte au démarrage et à la reprise. Des grosses bosses aux rochers indésirables, ça grimpe sans forcer. Même constat en s’inscrivant dans les ornières et en plongeant – littéralement – dans une mare. Le Wrangler 4xe n’a peur de rien, et nous non plus. Habitué de l’off-road, votre serviteur s’amuse et s’émerveille toujours autant à chaque sortie comme s’il s’agissait de la première ! Nos confrères qui découvrent le franchissement sont impressionnés par la facilité à emmener le 4×4 n’importe où. Cela reste bien plus impressionnant vu de l’intérieur, il suffit de 20 % de dévers pour se sentir complètement chavirer. Surtout en déconnectant la barre stabilisatrice pour libérer tout le débattement des suspensions. Là, il vaut mieux ne pas avoir trop mangé au petit-déjeuner (inclus) du matin.

Renegade et Compass : baroudeurs urbains

Alors oui, le Wrangler est plus que jamais dans son élément. Visuellement, cela a moins l’air d’être le cas pour les deux autres Jeep 4xe : Renegade et Compass. Le parcours technique de l’après-midi commence en Renegade à travers la forêt. Grosse rocaille, ornières et chemins très étroits sont au programme. Ça tombe bien, le Jeep Renegade 4xe est, lui aussi, « Trail Rated ». C’est-à-dire qu’il est certifié comme ayant « passé des tests de motricité sur routes poussiéreuses et rendues glissantes par l’eau ». Mais aussi sur « la boue, la neige, et sur des pentes raides ». L’expérience au volant le confirme, et on se sent parfaitement à l’aise sur ces terrains très boueux et accidentés. À défaut d’être aussi adaptable que le Wrangler et ses différents modes de transmission (4L, 4H, 2H), il est intuitif. Et il gère plutôt bien les franchissements et pentes.

Ceci grâce au « Hill Descent Assist », qui limite automatiquement la vitesse en descente, pour une conduite maîtrisée et sécurisante. On termine la journée à bord du Jeep Compass 4xe. Plus familial dans l’approche, il conserve tout de même des capacités intéressantes. Pour faire court, il reprend les technologies du Renegade, mais semble un poil moins efficace, personnalité routière oblige. Boue bien grasse et ornières profondes nous forcent parfois à nous y reprendre par deux fois. Le SUV demande un peu d’attention supplémentaire pour suivre le rythme des Renegade devant nous. En revanche, c’est le plus confortable de la gamme, même dans la forêt ! Finalement, les Jeep 4xe partagent tous l’efficacité électrique au profit du franchissement, le rendant encore plus ludique. Une chose est sûre à la fin de la journée : quel que soit le modèle de Jeep 4xe, il n’est jamais aussi sexy que quand il est plein de boue.

À lire aussi La première Jeep électrique a enfin un nom : Avenger !