Volvo v60 hybride plug-in

Après la présentation de ce modèle au salon de Genève en début d’année, Volvo nous confirme la commercialisation du premier hybride diesel plug-in du marché dès l’an prochain.

Je ne vais pas revenir sur la présentation de cette Volvo V60 hybride plug-in, que j’ai déjà fait ici (Volvo V60 1,9 litres Diesel) et là en détail (Le V60 plugin en détails)

Si je reviens sur cette auto, c’est tout simplement parce que Volvo a publié un communiqué de presse nous précisant que sa commercialisation interviendrait en 2012, sans indiquer le mois ou le trimestre… Le constructeur suédois accuse déjà quelques mois de retard, la commercialisation ayant été annoncée lors du salon de Genève pour fin 2011, avec des livraisons début 2012.

Volvo met très largement en avant sa coopération avec Vattenfall dans son communiqué. Vattenfall est un producteur et fournisseur d’énergie (au même titre qu’EDF en France) leader dans le nord de l’Europe. Les deux sociétés ont noué un partenariat industriel en 2007, et crée une coentreprise « V2 Plug-in-Hybrid Vehicle Partnerships HB ». La raison d’être de ce partenariat était la mise au point de la technologie hybride plug-in.

Au regard des chiffres annoncés, tant en autonomie qu’en consommation ou encore en rejets de CO2, cette alliance inédite est un bel exemple et montre le chemin à d’autres constructeurs automobiles. Je m’explique : après des années 2008-2009 difficiles, des pertes annuelles cumulées depuis 2005, le groupe Ford avait décidé de se séparer du constructeur Suédois entré dans son giron en 1999 : c’est en 2010 que Volvo est revendu au jeune constructeur chinois Geely (pour quatre fois moins que son prix d’acquisition !).

L’avenir de la marque était alors plutôt pessimiste… et voilà que deux années plus tard, le fleuron de l’industrie automobile suédoise présente un modèle qui ne cumule que des avantages. Jugez plutôt :

  • 50 kilomètres d’autonomie en tout électrique : pour mémoire, selon Thierry Koskas (Renault), 80% des Européens font moins de 50 Km par jour avec leur voiture
  • Moteur diesel performant : adieu l’angoisse de la panne d’énergie du possesseur d’un véhicule 100% électrique
  • Une consommation moyenne annoncée à 1,9 litres aux 100 Km
  • Des rejets de CO2 de 49g au kilomètre : un record dans sa catégorie (hybride plug-in) qui ouvrira droit au bonus de 5000 euros en France en 2012

Ces chiffres – impressionnants – sont-ils le fruit de la collaboration avec un acteur « non automobile » ? Il est difficile de répondre à cette question, mais le résultat est tout simplement bluffant.

De son coté, Vattenfall met en avant tous les avantages de l’énergie électrique (vaste débat) et annonce vouloir diviser par deux ses émissions de CO2 d’ici 2030, et de devenir climatiquement neutre d’ici 2050 ! Ils affirment également qu’ « une seule centrale à éolienne, par exemple, produit assez d’énergie renouvelable pour alimenter 3 000 voitures électriques ». Enfin, la société s’engage à offrir un contrat « incluant l’électricité issue de sources renouvelables » aux acquéreurs de cette V60 Hybride Plug-in.

Il ne nous reste plus qu’à connaître le montant du chèque que devra remettre l’acquéreur, et à quelle date il sera l’heureux propriétaire de ce fantastique break, qui a selon moi, ne présente que des avantages ;-)

Volvo V60 Hybride Plug-In : mais que reste-t-il aux autres ?
Notez cet article