Croquis d'un station d’échange de batterie - Better Place

L’ADEME a confirmé que le projet SAVE (Seine Aval Véhicules Electriques) bénéficiera du soutien de son fond démonstrateur à hauteur de 6,5 millions d’euros. Il s’agit d’un projet d’expérimentation du véhicule électrique grandeur nature qui réunira les principaux acteurs de la mobilité électrique.

Concrètement, une centaine de véhicules électriques Renault et Nissan seront expérimentés par des clients particuliers et professionnels dans les Yvelines. Ils disposeront d’une infrastructure de charge, aussi bien à domicile, qu’en entreprise, et dans les parkings, ou sur la voie publique.

Les partenaires principaux du projet sont l’Alliance Renault-Nissan, EDF, la Région Ile de France, le Conseil Général des Yvelines, Schneider Electric, Better Place, etc. Chacun apportera son savoir faire dans l’expérience. Renault-Nissan fournira les véhicules électriques, pilotera l’expérimentation et étudiera les usages clients et les services associés, notamment ceux liés à la communication embarquée et débarquée.

Un exemple d'une station d'échange de batteries Better Place.

EDF participera au déploiement de l’infrastructure de charge, à l’analyse des comportements des utilisateurs vis-à-vis de la charge, ainsi qu’à l’expérimentation des modèles économiques. Schneider Electric contribuera à la réalisation des infrastructures de charge et aux dispositifs de gestion de l’énergie associés. Better Place implantera et gérera les stations d’échange de batterie (quickdrop) et testera les offres commerciales associées.

Le projet SAVE permettra donc à tous ces acteurs de se coordonner et de tester les retours des consommateurs. Une sorte de grande répétition générale avant l’arrivée « en massse » des véhicules électriques en 2011 …

Notez cet article