SUV électrique Nio ES8

À la tête de Nio Norvège, Marius Hayler vient de présenter le programme d’introduction de la marque de voitures électriques chinoises Nio dans le pays.

Nio maintient sa feuille de route dévoilée à l’été 2020 pour son introduction en Europe. Il était question de second semestre 2021. Les grandes dates se précisent. L’équipe norvégienne est en train de se constituer et les premiers collaborateurs clés ont déjà été choisis.



La ville d’Oslo accueillera alors le premier centre de service et de livraison de Nio Norvège. Le réseau de vente débutera avec l’installation d’un vaste espace dédiée à la marque sur la principale rue de la ville, en plein centre commercial et culturel, la fameuse Karl Johans Gate. Le constructeur précise que cet établissement sera la première Maison Nio ouverte hors de Chine.

4 nouvelles implantations prévues en 2022

Le réseau commercial norvégien sera complété par 4 nouvelles implantations inaugurées en 2022. Elles seront localisées à Bergen, Stavanger, Trondheim et Kristansand.

En parallèle, le service après-vente se déploiera également à l’échelle nationale. Nio compte offrir sur le territoire une expérience de service haut de gamme, avec une équipe mobile, la prise en charge des véhicules à domicile ou sur le lieu de travail.

La livraison des exemplaires neufs suivra la même logique. Chacun pourra être acheminé sur le lieu désigné par son acquéreur.

Service center Nio

ES8 et ET7

Le premier modèle de voitures électriques Nio, adapté pour l’Europe, sera le grand SUV 6-7 places ES8. Sa longueur de 4,98 m dépasse de 30 centimètres celle de l’Aiways U5, sans pour autant excéder les 5,05 m du Tesla Model X.

L’année suivante, en 2022, Nio introduira en Norvège son ET7. Il s’agit d’une berline susceptible de rivaliser avec la Model S. Déjà par son autonomie annoncée de 1 000 kilomètres (selon le standard NEDC), obtenue avec la batterie de plus forte capacité (150 kWh). Elle dépasse d’ailleurs sa rivale de 13 cm : 5,10 contre 4,97 m de long.

Communauté

En attendant les premières livraisons pour lesquelles il faudra vraisemblablement se précipiter, le constructeur espère déjà mettre en route sa communauté de sympathisants à l’échelle européenne. Une application dédiée sera accessible au 3e trimestre.

Les clients utilisateurs des voitures électriques Nio seront en outre invités à rejoindre un comité consultatif. Par ce biais, ils pourront transmettre leurs suggestions et idées concernant les véhicules et dérivés, la qualité du service, et leur perception sur les solutions de recharge à disposition.



Station d'échanges de batteries Nio

Échange des batteries

Au sujet de la recharge justement, nous savons désormais que les fameuses stations d’échanges de batteries, tant appréciées en Chine, seront également introduites en Norvège et ailleurs en Europe. Pour la fin de l’année 2022, elles seraient en nombre suffisant pour permettre de rejoindre les 5 principales villes du territoire et couvrir le réseau autoroutier.

Pour rappel, Nio vient de lancer sa seconde génération de ses stations Power Swap. Comprenant 10 places pour recevoir autant de packs, elles seraient capables d’échanger jusqu’à 312 batteries de voitures électriques par jour.

Nio compte installer également sur le vaste territoire des chargeurs rapides.

Ligne de produits dérivés

Nio espère faire une véritable fête de son installation hors de son pays. C’est pourquoi les 2 artistes norvégiennes Anette Moi et Sandra Blikås ont été contactées. Elles seront associées à une collection de produits dérivés Nio développée pour l’occasion et également proposée en Chine.