Avec plus de 8 000 exemplaires immatriculés sur les cinq premiers mois de l’année, la berline californienne s’impose en tête des ventes de voitures électriques dans l’Hexagone.

Très longtemps dominé par la Renault ZOE, le marché français de la voiture électrique est littéralement chamboulé depuis le début de l’année. Rattrapée d’un poil par la Peugeot 208 électrique en avril, la Tesla Model 3 reprend la tête du classement annuel après un excellent mois de mai.



Au total, 2 111 exemplaires de la berline californienne ont été mis en circulation au cours du mois de mai. Deuxième du classement mensuel, la Model 3 s’intercale ainsi entre la Renault ZOE, qui prend la tête avec 2 577 immatriculations, et la 208 électrique qui réalise sa plus mauvaise performance de l’année et termine 3e avec 1 199 immatriculations.

Ventes cumulées des Tesla Model 3, Renault ZOE et Peugeot e-208 depuis le début de l’année

Voitures électriques –Immatriculations en France – Top 20 – Mai 2021

Plus de 8 000 immatriculations depuis le début de l’année

Au total, 51 592 voitures électriques ont été immatriculées en France depuis le début de l’année. Avec 8 083 unités écoulées, la Tesla Model 3 représente 15 % du marché tricolore et termine en tête du classement. Avec 7 448 immatriculations, la Renault ZOE remonte à la seconde place tandis que la Peugeot e-208 tombe sur la troisième marche du podium avec 7 233 unités écoulées.

Loin du trio de tête, les Renault Twingo et Fiat 500 électriques sont dans un mouchoir de poche. La Française totalise 3 463 immatriculations depuis le début de l’année tandis que la petite Italienne remonte fort avec 3 450 unités écoulées.

Voitures électriques – Immatriculations en France – Top 20 – janvier à mai 2021

Renault en tête du classement constructeur

Si la ZOE perd la première place du classement par modèle, Renault conserve la tête de celui des constructeurs. Avec 10 911 voitures électriques immatriculées sur les cinq premiers mois de l’année, la marque française devance Peugeot qui totalise 9 456 unités écoulées. Troisième, Tesla cumule 8 110 immatriculations.

Au classement groupe, la donne est une nouvelle fois différente. Résultat de la fusion entre FCA et PSA, Stellantis occupe la première place avec 15 946 immatriculations. Cumulant Dacia, Renault et Nissan, le groupe Renault termine à la seconde place avec 12 819 immatriculations tandis que la Tesla conserve sa 3e place.