chargeurs-mobiles-france-electrique-tour

Au-delà des nombreux témoignages que nous avons pu recueillir, le France Electrique Tour était également l’occasion de découvrir des solutions de charge originales et mobiles. Focus sur deux d’entre elles : le boitier multiprise AC de Mark Nitters et la borne Connexion 22 de la société Astragam.

Une multiprise AC développée par Mark Nitters

borne-ac-mark-nitters

Mark Nitters aux côtés de son boitier 3 x 7 kW AC

Le système vient se brancher directement sur une prise triphasé 32A pour proposer trois prises de charge AC Type 2 en 7 kW. De quoi pouvoir charger trois voitures simultanément avec une puissance largement suffisante, les 22 KW AC étant surtout utiles à la Zoé. Sur les prises, l’état de la charge est symbolisée par des LED : bleu pour une prise disponible, vert pour une charge en cours et rouge pour un défaut.



Mark propose également un deuxième boitier, plus intelligent et doté de deux prises AC, qui réparti automatiquement la charge en fonction du nombre de voitures connectées :

  • 1 x 22 kW triphasé si une seule prise est utilisée
  • 2 x 11 kW triphasé si deux prises sont utilisées (distribution en fonction de la consommation réelle des voitures)
  • 2 x 7 kW si 2 voitures monophasées.

En termes de commercialisation, Mark n’a pas encore donné de détails mais pense proposer ses boitiers à partir d’environ 1800 € TTC mais à condition que la demande soit au rendez-vous, la procédure d’homologation CE restant nécessaire avant la distribution.

voiture-electrique-multi-prise-ac

Le système développé par Mark permet de recharger jusqu’à trois voitures électriques simultanément.

Chargeur mobile DC 22 kW d’Astragam

astragram-connexion-22

Basée dans la région lyonnaise, la société Astragam présentait à l’occasion du France Electrique Tour la Connexion 22, une borne de recharge accélérée compacte et mobile dotée de connecteurs Combo et CHAdeMO.

Également capable de se brancher sur une prise triphasé 32A ou directement sur la prise AC d’une borne de recharge publique, cette borne rapide mobile embarque un convertisseur DC et permet de délivrer jusqu’à 22 kW de puissance. Portable et compacte, la borne développée par Astragram repose sur un système de refroidissement liquide qui permet de s’affranchir de l’espace nécessaire à un refroidissement par air principalement utilisé sur les bornes rapides actuelles. Une technologie qui a évidemment un coût : comptez 17.000 € pour acquérir ce chargeur mobile.

astragram-c-sebastien

Christophe Sebastien est conseiller technique au sein de la société Astragam

A noter qu’Astragam propose également une borne fixe reposant sur la même technologie. Pour en savoir plus, découvrez l’interview ci-dessous de Christophe Sebastien, conseiller technique de la société.