Le Renault Kangoo ZE et sa version Maxi

Celles et ceux qui s’intéressent de près à l’actualité automobile « verte » l’ont déjà constaté : depuis quelques années, les véhicules utilitaires jouissent des mêmes technologies avancées que celles offertes aux véhicules de tourisme pour limiter leur appétit en carburant.

Certains se contenteront de répondre que c’est simplement par souci d’économie que les constructeurs automobiles ont fait ce choix. Quelques soient les raisons, il faut en tout cas saluer les initiatives des constructeurs qui vont dans ce sens. Car les véhicules utilitaires et utilitaires légers (VU & VUL) pèsent chaque année un peu plus lourd dans le bilan annuel des ventes de véhicules neufs. De plus, ce sont en général des véhicules qui roulent beaucoup et donc qui économisent l’émission de grandes quantités de CO2.



Mais il y a une autre raison pour considérer ce type de véhicules comme prioritaires en matière d’économie de carburant : contrairement aux conducteurs de voitures particulières, les propriétaires de VUL n’ont souvent pas d’autres choix possibles que l’utilisation de leur véhicule utilitaire pour exercer leur métier.

En France, à cause d’une fiscalité carburant excessivement axée sur le gazole, l’offre en véhicules utilitaires économes a longtemps été restreinte aux véhicules à moteurs diesel de petites et moyennes cylindrées. Heureusement, les choses commencent à bouger.

Avec la commercialisation du Renault Kangoo ZE, les professionnels ne parcourant jamais plus d’une centaine de kilomètres par jour ont désormais la possibilité de rouler à l’électricité. Il est peu probable que les artisans soient très nombreux à franchir le pas tant que l’autonomie ne sera pas plus élevée et que les infrastructures de recharges ne seront pas plus nombreuses, mais c’est un début.

En attendant que l’offre électrique s’améliore et que la profession soit demandeuse de plus d’écologie, les constructeurs continuent à prendre les devants en introduisant des dispositifs stop & start sur un nombre croissant de petits utilitaires (VW Caddy Bluemotion, Peugeot Partner e-HDi, etc…).

Une initiative bienvenue lorsque l’on constate le nombre de moteurs qui tournent inutilement au ralenti pendant des heures sur de nombreux chantiers. Parce que jusqu’ici, personne ne s’en est jamais vraiment soucié…