Think City

La Th!nk City, une petite voiture électrique nordique, arrive en France par la grande porte : elle sera distribuée par le groupe Mobivia, qui intègre entre autres Norauto, Midas ou encore Maxauto. De quoi donner une belle visibilité à la voiture électrique dans notre pays …

La Th!nk City est une petite voiture 2 places qui possède une autonomie de 160 kms. Elle sera distribuée par O2City, une nouvelle filiale du groupe Mobivia, qui s’attaquera au marché de la mobilité durable. Aucun tarif n’a encore été dévoilé, mais l’entreprise compte bien profiter de son réseau de 800 centres pour démocratiser la voiture électrique. Le contrat de partenariat qui vient d’être signé est certainement le plus gros de l’histoire de Th!nk.



En plus de la Th!nk City, O2City commercialisera également la Reva NXR et la F-City. L’entreprise souhaite se positionner en tant qu’opérateur de solutions de mobilité électrique en France. Elle va d’abord viser une cible professionnelle (entreprises et collectivités) en proposant un ensemble de services : commercialisation de véhicules électriques multimarques, financement, assurance, entretien et service après-vente, ainsi que la commercialisation de bornes et solutions de recharge.

Reva NXR

La Reva NXR, qui sera commercialisée aux côtés de la Th!nk City.

02City va déployer des plans de formation spécifiques au véhicule électrique pour former les techniciens de Norauto afin qu’ils soient capables d’assurer l’entretien de ces voitures. Les centres commenceront à être équipés en bornes de recharges dès le mois d’octobre 2010. L’offre d’O2City devrait être lancée à l’occasion du salon de l’automobile de Paris, et le site web de l’entreprise dans la foulée.

Globalement, le dispositif que va déployer le groupe Mobivia (nouveau nom pour le Groupe Norauto) est assez impressionnant. C’est une bonne nouvelle pour l’avenir de la voiture électrique puisqu’il va falloir des pionniers dans ce domaine pour faire démarrer la sauce. Par contre, je suis frappé de voir que les voitures qui sont commercialisées sont encore très loin de ce que le grand public peut attendre d’une voiture électrique.

Le particulier lambda qui découvrira ces véhicules dans les centres Norauto prendra t-il la voiture électrique au sérieux avec ces véhicules proches des voiturettes ? Franchement, j’en doute … Même au niveau des entreprises, j’ai vraiment du mal à voir quel est le marché pour ces voitures. Pas vous ?