Le constructeur de voitures électriques a finalement choisi Berlin pour établir sa première usine européenne. Que possède de plus la capitale allemande ? Voici quelques premiers éléments de réponse sur ce choix.

Ce mardi 12 novembre, lors de la remise du « Volant d’Or » par Autobild pour sa Model 3, Elon Musk a ajouté une information d’importance. Profitant d’être en Allemagne, il a précisé que l’usine européenne, la Gigafactory 4, serait implantée « dans la région de Berlin ».

Un choix décevant certains français, puisque l’Hexagone avait été également pressenti comme candidat à l’usine du constructeur californien. Le patron avait déjà mentionné « la frontière franco-allemande » comme terrain propice ainsi que la région de Basse-Saxe, rappelle Electrek. Tesla nous a cependant apporté des précisions sur le choix de la capitale allemande.

Publicité


Un puits de talents selon Tesla

« Berlin dispose d’une forte histoire dans l’innovation. L’état du Brandebourg est pionnier dans les énergies renouvelables et possède parmi les meilleurs talents scientifiques et ingénieurs du monde » nous a répondu Tesla, « la Gigafactory de Berlin sera très proche en transport pour ceux voulant rejoindre l’aventure Tesla, que ce soit en ingénierie, en production ou dans la chaîne logistique ».

« Quand la Gigafactory de Berlin sera construite avec pour élément directeur le durable et sera alimentée par une association entre le solaire, l’éolien et l’énergie géothermique, de pair avec le stockage par batteries pour atteindre la neutralité carbone » a ajouté la marque, « l’usine produira les Model Y et Model 3, et représente la première phase de l’expansion de Tesla en Europe. ».

Des Model Y made in Germany d’ici 2021 ?

Dans un tweet, le PDG a indiqué que le site « produira les batteries, moteurs et véhicules, à commencer par le Model Y ». Le crossover électrique, dont la production devrait démarrer en 2020, sera d’abord de fabrication américaine.

« Notre plan est de fournir l’Europe via notre site de Fremont en Californie, jusqu’à que ce notre Gigafactory européenne soit opérationnelle » affirmait Elon Musk en juillet dernier, « mais ce sera probablement dans deux ans, il faudra attendre 2021 ».

Le Model Y (à droite) puis la Model 3 seront fabriquées en Europe

Le Tesla Model Y est actuellement à la précommande à partir de 58.000 € hors bonus. La version Grande Autonomie Propulsion dispose de 540 km WLTP par charge. Les autres variantes Grande Autonomie (4 roues motrices) et Performance affichent 505 et 480 km tandis que leur prix est de 62.000 et 70.000 €. A titre de comparaison, les États-Unis ont un tarif de base à 48.000 dollars (43.620 €). Peut-être qu’une production européenne pourrait réduire le tarif en France ?

Publicité