Situation exceptionnelle : 15 Tesla font la queue au Superchargeur de Tejon Ranch aux USA en attendant de pouvoir recharger un samedi après-midi (source: Reddit)

Avec l’augmentation de ses ventes et l’arrivée de la Model 3, Tesla cherche a augmenter la rotation des voitures sur les Superchargeurs pour qu’un maximum de conducteurs puissent recharger…

Tout a démarré avec un échange de tweets entre Loïc Le Meur, entrepreneur français installé aux USA, et Elon Musk. Loïc Le Meur s’est plaint des conducteurs de Tesla qui restent stationnés sur les Superchargeurs pendant plusieurs heures, bloquant la recharge à d’autres usagers. Elon Musk lui a répondu en indiquant qu’il allait trouver une solution.

Il faut dire que le problème de rotation des véhicules sur les Superchargeurs commence à prendre de l’ampleur, notamment lors des départs en vacances ou à certains lieux stratégiques.

Tesla vient de communiquer officiellement sur cette solution promise par Elon Musk. Le constructeur va désormais facturer des « frais d’occupation injustifiée d’un Superchargeur » lorsqu’un conducteur laisse sa voiture branchée sans recharger.

L’addition risque de grimper rapidement puisque si la voiture n’est pas déplacée 5 minutes après la fin de la recharge, des pénalités de 0,35 € par minute commencent à s’appliquer ! Ces frais seront facturés même si toutes les autres places du Superchargeur sont libres.

Tesla explique que l’objectif est d’améliorer l’expérience de recharge sur les Superchargeurs pour que tous les conducteurs puissent en profiter et qu’il ne s’agit en aucun cas de gagner de l’argent avec ce système.

Rappelons que les Superchargeurs sont gratuits pour les propriétaires de Tesla commandées avant la fin de l’année et qu’ils seront payants pour les conducteurs qui achèteront leur Tesla après cette date (lire notre article à ce sujet).

En tant que conducteur de Tesla, la démarche consistant à facturer des « frais d’occupation injustifiée d’un Superchargeur » me semble tout à fait logique. C’est en ligne avec la raison d’être du réseau de Superchargeurs qui est de permettre d’effectuer des trajets plus longs que les trajets du quotidien.

Toutefois, cela ne règlera pas tous les problèmes, notamment celui des voitures thermiques qui ont tendance à stationner sur les places dédiées aux Superchargeurs. Il est un peu ironique de se dire qu’un conducteur de Tesla qui reste sur ces places (en étant branché) sera pénalisé alors qu’un conducteur de voiture thermique qui stationne sur ces places ne sera pas inquiété… mais sur ce point Tesla ne peut malheureusement rien faire.

Sachant que d’autres opérateurs de réseaux de recharge envisagent également d’appliquer des pénalités de ce type, comment accueillez-vous ce type de mesure ?

Source : Tesla