Tesla : de nouvelles batteries à la durée de vie impressionnante

Le partenaire R&D de Tesla a publié un rapport dans lequel il évoque une nouvelle génération de cellules capable d'offrir une durée de vie jusqu'à trois fois supérieur aux cellules actuelles.

Le partenaire R&D de Tesla a publié un nouveau rapport dans lequel il évoque une nouvelle génération de cellules capable d’offrir une durée de vie deux à trois fois supérieure aux batteries actuelles. Une innovation qui servirait notamment aux futurs robots-taxis du groupe californien.

Si les moteurs électriques sont généralement quasi increvables et capables d’avaler plus d’un million de kilomètres sans grande difficulté, ce n’est pas la même chose avec les batteries dont la chimie évolue avec le temps. Plus tôt dans l’année, Elon Musk avait confié que la Model 3 disposait de « moteurs et d’une carrosserie conçus […] pour une durée de vie de 1,6 million de km ». Il avait toutefois avoué que les batteries étaient en mesure de supporter 1500 cycles de charge, soit une durée de vie estimée entre 500.000 et 800.000 km. Suffisant pour couvrir les besoins d’un véhicule particulier mais pas assez pour d’autres activités aux usages bien plus intensifs tels que les robots-taxis ou même les camions électriques.

C’est ici qu’entrent en scène Jeff Dahn et son laboratoire. Travaillant déjà sur des batteries sans cobalt à moins de 100 $ du kWh, ils viennent de publier les résultats d’un test d’une nouvelle génération de cellules aux capacités impressionnantes. Basée sur une cathode NMC «monocristalline» et une nouvelle électrolyte, la chimie qui la compose serait capable de supporter un kilométrage supérieur à 1,6 million de kilomètres si elle était utilisée à bord d’une voiture électrique. C’est deux à trois plus que les batteries aujourd’hui embarquée à bord des modèles de la marque. En cas d’utilisation en tant qu’unité de stockage stationnaire, celles-ci pourraient durer « au moins deux décennies » estiment les chercheurs.

« Jusqu’à trois ans de tests ont été effectués pour certains essais » confie Jeff Dahn. Les nouvelles cellules ont notamment été mises à l’épreuve sur des cycles de charge-décharge à différents niveaux de température (20, 40 et 55°C). Tout au long des tests, le comportement chimique des cellules a été observé. Avec un système à refroidissement actif, les batteries ont ainsi pu être poussées à plus de 6.000 cycles. Même avec une température de 40 °C, jugée extrême, les cellules ont pu tenir 4000 cycles.

Reste maintenant à savoir à quel horizon ces nouvelles cellules pourraient être introduites sur le marché. Si l’information n’est pas communiquée, on sait que Tesla cherche à gagner en indépendance vis-à-vis de Panasonic, son fournisseur historique. Il y a quelques mois, le groupe californien a notamment racheté Maxwell, société spécialisée dans les supercondensateurs. Les dernières rumeurs évoquent la création d’une nouvelle ligne de production à Fremont, en Californie, et l’éventuel déploiement d’un nouveau site dans le Colorado.

Pour les plus techniques d’entre nous, retrouvez ci-dessous l’intégralité du rapport de recherche.

Source : Electrek

3.8 / 5 ( 124 votes )
Michaël TORREGROSSA

Passionné de technologies et d’innovations, Michaël s'intéresse aux véhicules électriques et hybrides depuis de nombreuses années. Aujourd’hui, il élargit son spectre à l’ensemble des énergies alternatives (GNV, GPL, hydrogène, éthanol etc…) et à tous les enjeux liés à la mobilité.

Lire les commentaires

  • Ça a l'air pas mal mais :
    -On compare des cycles à C/3 avec des cycles à 1C
    - on compare des cellules bâtons avec des poches.
    A l'école on m'a toujours enseigné qu'il ne fallait changer qu'un seul paramètre pour pouvoir faire une bonne comparaison, surtout en vieillissement.
    Reste à voir les coûts de fabrication, densités d'energie/puissance etc.

    • Plus un.
      Il ont quand même mis une courbe a 1C à 20°C (impressionnante).
      Mais la comparaison n'est pas vraiment rigoureuse.

      Je remarque quand même que les batteries actuelles tiennent 3000 cycles entre 40 et 60% DOD a 35°C en ne perdant que 15% de capacité.

      La nouvelle chimie fait la même chose mais a 100% DOD et 40°C.!!

      Je ne défend pas ce genre de comparaisons un peu orientées mais 1/3C sur une batterie de 75KWh ça permet de "tirer" 25kW et donc de rouler à plus de 130 km/h sur une T3...

      D'ou l'avantage d'acheter une assez grosse batterie, cela limite le rapport entre la capacité et le courant de décharge et augmente donc la longévité.

    • Sauf que ce n'est pas toi qui a payé pour l'expérience.
      Donc ce n'est pas toi qui décide des paramètres de test.
      Les valeurs de test choisies correspondent particulièrement bien aux applications visées par Tesla (température finement contrôlée grâce au système de refroidissement liquide) et leurs performances sont excellentes.
      Ça laisse entrevoir des batteries n'ayant plus peur de faire des cycles profonds et donc moins de marge d'usure.
      (Même capacité embarquée, plus de kWh utilisables)

      Un petit regret tout de même.
      Cette batterie utilise toujours du cobalt. C'est donc un joli progrès mais pas encore la panacée

      • On parle d'un article de revue scientifique là, pas des projets industriels de tesla.
        En tant que relecteur j'ai déjà refusé des articles pour moins que ça.

        • Les données mesurées de cette étude n'ont aucune valeur et ne méritent pas d'être publiées ?
          Les conditions de test de l'étude précédentes sont-elles les seules pertinentes ?

        • Ok mais ici c’est la Madrassa Tesla et c’est péché de dire du mal,Tesla c’est comme le Cochon Breton chez AP .....tout est bon.
          Allez sur les sites grognons vous allez vous marrer,Tesla est unique .
          Je vous raconterait celle du Taxi en X en panne à Lyon pendant trois mois.....personne au téléphone ...et pour cause le service tec ne répond pas puisqu’il faut communiquer sur l’appli.....mais comme le côtec avait débranché le câble........
          Allez le taxi en X 20000€ de remise,10000€ de prime de la région,TVA récupérée.....roulez petits bolides.
          Et la panne le direz vous?une vis mal serrée...ou trop ....comme elle sont finies sur le pouce et dans le bateau.....m’etonne Pas

    • Elle met la cellule dans du papier de Cobalt... Ah non... C'est la chose qu'ils ont enlever. Mince alors !

  • Souvent on nous rétorque que le VE est cher, mais nos VE a forte autonomie sont déjà capable d’assurer plus de 400 000 km. Ce qui permet déjà de diviser le prix au km par deux par rapport à leur équivalent thermique. C’est pour cela que certains experts estiment que plus aucun nouveau véhicule thermique ne sera commercialisé à partir de 2025. Encore faut-il que cela rentre dans les têtes des gens malgré l’afflux de Fakes News.

    • Je viens de racheter une Volvo à 745000kms.....et elle a toujours la même autonomie ...qu’au premier jour,incroyable non?

      • Elle a donc émis au bas mot 100T CO2 depuis sa mise en service, incroyable non ? Et je ne parle pas de la pollution atmosphérique hein, tu vas nous dire que les systèmes de dépollution sont comme neufs bien sûr ? A moins qu'il n'y en ait pas vu l'âge de la voiture ?

        • Et les centrales Allemandes que vous défendez elles ont produit combien?330 gr de CO2.....au kWh

          • T'aurais dû faire le calcul avant de te précipiter sur ton clavier, à 330g/kWh pour 745000km à 20kWh/100 ça fait moins de 50T de CO2. Même en ajoutant le surcoût en CO2 à la production pour le VE on est quand même là moitié des émissions malgré cet horrible mix énergétique allemand.

            Je réitère le couplet sur la pollution atmosphérique et ses effets sur notre santé à tous et je t'invite à regarder la tendance en terme d'intensité carbone pour le mix énergétique allemand.

            Après on te laisse tout le loisir de nous réexpliquer tous les avantages du VT.

          • Encrassement, usure = surconso.
            Ce n'est clairement pas dans les proportions d'une électrique, mais le temps est sans pitié !!!

          • En début d'année ma voiture avait une conso moyenne de 5,5 l/100 depuis son achat 6 ans plus tôt.

            Il y a 2 mois la conso moyenne est passée à 5,4 (je calcule la conso à chaque plein et je calcul le cumul pour la moyenne, je ne fais pas la moyenne des conso individuelles).

            Ma voiture a 300 000 km, et apparemment il n'y a pas de surconsommation...

  • dès que je lis Robotaxi je pense à ce film... trop visionnaire ! Il y a mieux encore dans Le derniers roman Les Furtifs d'Alain Damasio, un support humanoide qui se gonfle et sur lequel est projeté une texture 3D, j'ai adoré l'idée. En attendant l'hologramme de chauffeur... Mais peut-être la génération numérique trouvera candide et désuet l'idée d'essayer de mettre un chauffeur virtuel alors qu'il n'y a plus besoin de chauffeur. On verra.

  • Quant aux robots-taxis, je ne vois pas la législation française les autoriser dans un futur "proche". Beaucoup trop risqué de faire rouler sur la voie publique des véhicules 100% automatisés.

  • Vous allez voir que Volkswagen, par exemple, va aussi annoncer des "progrès significatifs" quant à la qualité générale, la capacité, l'endurance, et le prix de leurs futures batteries. Tous les constructeurs y vont un peu de leur "intox" pour tenter de se démarquer. Cela dit, il ne me déplairait pas d'avoir ces nouvelles cellules sur ma future Model Y long range en 2023 !! Cette Tesla serait alors la dernière voiture neuve de ma vie. Je n'aurai d'ailleurs eu que trois véhicules neufs dans toute ma vie : le minibus Lite Ace Toyota en 1993, et que nous avons toujours, la Zoe zen en 2013, et donc une future TMY en 2023 ?
    Quant aux robots-taxi

Partager
Publié par
Michaël TORREGROSSA
Etiquettes : Jeff DahnTesla

Articles récents

Lexus UX 300e : une première voiture électrique en Europe pour 2020

Première voiture électrique de la marque premium de Toyota, la Lexus UX 300e est un dérivé du crossover hybride. Elle…

22 novembre 2019

Tesla Cybertruck : l’hallucinant pick-up électrique d’Elon Musk

Le pick-up ultra-futuriste sera disponible dans trois versions à partir de 39.900 dollars aux États-Unis fin 2021, avec des capacités…

22 novembre 2019

Ford Mach-E : nos impressions à bord de la Mustang électrique

Célébrant l’arrivée de sa première Mustang électrique, Ford a organisé en début de semaine à Oslo une courte présentation à…

21 novembre 2019

De la pomme pour le SUV GT électrique Volkswagen ID. Space Vizzion

Après les ID., ID. Crozz, ID. Buzz, ID. Vizzion, ID. Buggy et ID. Roomzz, le constructeur allemand dévoile, à quelques…

20 novembre 2019

Audi e-Tron Sportback : le coupé électrique en détails

Inaugurée par un imposant SUV, la gamme e-Tron se pare d'un nouveau modèle : un coupé aux lignes allégées et aux…

20 novembre 2019

Essai DS7 Crossback E-Tense hybride rechargeable : confort et éclectisme

Agréable en ville comme en tout-terrain, cette version hybride rechargeable E-Tense représente le haut de gamme du DS 7 Crossback.

19 novembre 2019

Ce site utilise les cookies.