Sa Hyundai Kona électrique en version 64 kWh, Hubi – son alias sur le forum AP – fut l’un des premiers clients à l’avoir réceptionnée. Après deux semaines d’utilisation et près de 1000 kilomètres parcourus, il nous livre un premier retour d’expérience.

Kona commandée sur Amazon

Ancien propriétaire d’une Hyundai Ioniq électrique, Hubi a été entièrement convaincu par la technologie et surtout l’efficience du véhicule. Après avoir été informé par un membre du forum Automobile Propre de la campagne autour du Kona lancée fin septembre sur Amazon, Hubi décide de sauter sur l’occasion. Il a pu le commander le jour même par internet en payant un acompte de 1000 €. Un coup de chance ! Limitée à 20 exemplaires seulement, cette version « First Edition » n’est restée en ligne que quelques heures… Hubi a ensuite été contacté par Hyundai France pour le mettre en relation avec le concessionnaire de son choix. La livraison s’est déroulée le 13 octobre.

« Une réception super agréable et professionnelle à la concession Hyundai Belfort qui a effectué un super travail pour la préparation du Kona qui a été débarqué du camion la veille peu avant 17h. L’équipe a préparé le véhicule jusqu’à 21h30, cette prouesse mérite d’être soulignée, un grand merci à eux » souligne notre interlocuteur.

625 km en une seule charge et 10,5 kWh/100 km de consommation

Durant sa première semaine d’utilisation, Hubi a opté pour une conduite économique, appelée « hypermiling » dans le jargon des connaisseurs. La Hyundai Kona s’est montré particulièrement efficiente avec une consommation moyenne de 10,5 kWh/100 km chiffre notre interviewé ! Aventurier, Hubi est même descendu jusqu’à 0% de charge. Le mode « tortue » s’est enclenché à 3% et 15 km d’autonomie restante, ce mode utilise au minimum possible l’énergie de la batterie.

« J’étais rassuré par l’exactitude de l’autonomie restante et j’ai pu aller jusqu’à 0%. Ce qui n’est pas le cas sur mon ancienne Ioniq où je n’osais pas aller à 0% » souligne t-il.

Au final, la voiture a pu parcourir 625 km sans recharger et en utilisant les 64 kWh de la batterie sur des routes départementales entre 40 et 70 km/h avec le mode Eco+. Une belle performance malgré les températures basses (5° C) du matin. Avec une conduite ultra-économique, certains pourront sans doute dépasser les 700 km d’autonomie réelle en été.

Pour Hubi, l’acquisition de se Kona électrique élargit son champ de possibilités.  « L’amélioration de l’autonomie du nouveau pack batterie de 64kWh nous ouvre des portes vers de nouveaux horizons. Nous pourrons désormais parcourir des distances de 350 à 600 kilomètres et rejoindre depuis Mulhouse des villes comme Annecy, Reims ou Luxembourg sans recharges intermédiaires. La Kona ouvre de nouvelles perspectives, c’est fantastique ! » se réjouit Hubi.

Améliorations technologiques appréciées

Outre l’autonomie augmentée par rapport à son ancienne Ioniq, Hubi est particulièrement séduit par les améliorations apportées sur les équipements d’assistance à la conduite. Le système LKA/LFA (suivies de voies et de lignes) est savamment dosé et interagit directement sur la colonne de transmission. Avec ce volant qui tourne et s’adapte de manière autonome, il a l’impression de devenir plus passager que conducteur. Le régulateur adaptatif gère automatiquement la vitesse suivant le trafic et ce jusqu’à l’arrêt. La fiabilité de l’ensemble est rassurante et reposante. Il apprécie les présences de système de freinage d’urgence automatique (FCA) avec détection des piétons et des détecteurs d’angles morts tout comme l’alerte de trafic par l’arrière.

Le système de régénération des batteries en mode automatique est lui aussi très apprécié. “Il adapte la régénération en fonction du véhicule de devant et de la pente. Il s’agit d’une grande évolution par rapport à Ioniq” souligne notre interlocuteur.

L’efficience énergétique du KONA est au rendez-vous grâce à plusieurs modes de conduites (Eco, Eco+, Confort) alliés à différents modes de régénération activable avec les palettes situées derrière le volant. Au-delà des réglages classiques agissant plus ou moins sur la puissance de régénération 1 à 3, Hubi a une préférence pour le mode 0 dit roue libre. « J’utilise le mode Eco car les autres modes (Confort et Sport) sont trop brutaux et les accélérations peu confortables » explique notre interlocuteur.

72 kWh nécessaire pour une charge complète

La batterie de 64 kWh de la Kona est rechargée au domicile de Hubi sur une borne d’une puissance de 7 kW. Pour une recharge complète, de 0 à 100%, la batterie a nécessité 72 kWh d’électricité pour un temps de charge de 11h00. Sa borne permettant de mesurer la consommation exacte, Hubi a pu constater une perte de charge d’environ 10%.

La compagne de Hubi possède également une voiture électrique. une Nissan Leaf 2 avec batterie de 40 kWh. « Au-delà du plaisir de rouler en voiture électrique, notre action s’inscrit en même temps dans une démarche écologique. Nous devrions être en mesure de compenser l’ensemble des consommations annuelle des KONA 64 kWh et LEAF 40 kWh avec l‘installation de panneaux photovoltaïques qui assurent actuellement une ré-injection du surplus dans le réseau en journée. La quantité d’énergie produite estimée est de plus de 7.000 kWh/an. »

« Le confort un brin chic avec une assise haute et l’habilité à bord sont juste parfaits, nous aimons ce côté City-SUV à taille raisonnable pour se confondre sans encombre dans le trafic.»

Témoignage client : premiers kilomètres en Hyundai Kona électrique
4.1 (82.46%) 65 votes