Stellantis veut aider les conducteurs Uber à passer à l’électrique


Free2Move vient de signer un partenariat avec Uber pour accélérer le passage à l’électrique des chauffeurs en France.

Publicité

En 2030, Uber bannira le thermique sur sa plate-forme. Et l’entreprise a un autre objectif ambitieux : convertir la moitié des véhicules au 100 % électrique dès 2025. De quoi aiguiser l’appétit des constructeurs, cette transformation accélérée étant un beau vivier de clients potentiels.

Dans ce contexte, Stellantis vient ainsi de signer un partenariat avec Uber France. Ou plus précisément Free2Move, la marque du groupe dédiée aux nouvelles formes de mobilité et d’acquisition des véhicules. Pour répondre aux besoins des chauffeurs, Free2Move a ainsi différentes options de location comme le crédit-bail, LLD ou la souscription mensuelle.

À lire aussi Uber interdira les moteurs thermiques à ses chauffeurs en 2030

Free2Move promet des « offres exclusives » sur une sélection de véhicules électriques issus des marques Stellantis. Chez Opel, il y a le Mokka-e, le Combo-e Life, le Zafira-e Life ou encore le Vivaro-e. Chez Peugeot, il y a le e-2008, le e-Rifter et le e-Traveller. Et chez Citroën, il y a la ë-C4, le ë-Berlingo et le ë-SpaceTourer. À cela va s’ajouter la nouvelle ë-C4 X, la version à coffre de la C4, idéalement taillée pour les VTC, qui aiment encore les berlines.

Grâce au partenariat, le chauffeur qui vient échanger son diesel contre un électrique profite directement de la contribution financière mise en place par Uber pour accélérer l’électrification de son parc. Le partenariat permet aussi aux clients de profiter de journées de tests et de démonstration dédiées aux chauffeurs VTC.

Publicité


Sur le même sujet

Commentaires

Copyright © 2022 Automobile Propre - Tous droits réservés Mentions légales Site édité par Saabre