Est-ce une ruée vers l’électricité ? L’électron, un gros filon ? C’est probable, à voir l’émergence de start-ups qui veulent toutes créer leur modèle de voiture électrique superpuissante. Alcraft Motor Company en fait partie. Via le financement participatif, elle espère lancer un break de luxe.

Les performances attendues de l’ «Alcraft GT », premier concept lancé par le tout jeune constructeur d’automobiles électriques Britannique, ne laissent pas insensible. Le véhicule, équipé de trois moteurs et quatre roues motrices, devrait abattre le 0 à 100 km/h en 3,5 secondes. Un modèle clairement sportif doté de 600 chevaux et d’un couple de 1139 nm.



Une version à « plus de 480 km d’autonomie »

L’autonomie devrait se situer entre 320 et 400 km, et probablement « plus de 480 km » en option. Alcraft affirme aussi envisager l’intégration d’un prolongateur d’autonomie thermique. Deux personnes pourront prendre place à bord, et peut-être quatre à terme, en plus d’un volume de coffre de 500 litres.

Alcraft porte le nom de son créateur, David Alcraft, qui a recruté d’anciennes figures de l’industrie automobile pour conduire le développement de sa voiture électrique. La jeune marque affirme avoir noué des accords avec des fournisseurs comme Delta Motorsport pour le groupe motopropulseur, Continental pour les systèmes de sécurité et Michelin pour les pneumatiques.

Vendue autour de 150 000 euros

Pour parvenir à produire un premier exemplaire en 2019, Alcraft veut lever plus de 650 000 euros via la plateforme de financement participatif Indiegogo. Une des contreparties permet même d’obtenir un rabais égal à la somme versée durant la campagne, lors de l’achat d’un des quinze premiers exemplaires. Des modèles dont le prix sera tout de même situé entre 142.000 et 158.000 euros.