L’Alliance RenaultNissan – Mitsubishi devrait présenter à la mi-septembre une plateforme commune dédiée à la voiture électrique.

Une plateforme électrique à Renault, Nissan et maintenant Mitsubishi qui a été officiellement été racheté fin 2016… Si l’information n’est pas spécialement nouvelle pour qui suit de près les dernières actualités électromobiles, nous n’avions ici que peu d’informations quant à la sortie et à la présentation de cette nouvelle plateforme. Selon une source anonyme citée par Challenges, c’est « à la mi-septembre que l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi doit présenter son futur grand plan technologique. » Un événement qui sera également l’occasion de donner des détails quant à cette plateforme électrique commune jugée stratégique pour le groupe.

Des synergies indispensables

Alors que Renault, Nissan et Mitsubishi développent aujourd’hui leurs modèles chacun de leur côté, l’arrivée d’une plateforme commune est jugée nécessaire voire indispensable pour les dirigeants de l’Alliance. A l’instar de Volkswagen et de sa plateforme MEB qui sera progressivement déployée à compter de 2020 sur la plupart des marques du groupe, il s’agit de faciliter la mise en production des véhicules électriques mais aussi de multiplier les synergies en adoptant une technologie identique et des composants communs. Objectif : diminuer les coûts pour conserver le leadership et ne pas se laisser prendre de vitesse par une concurrence de plus en plus offensive.

« L’Alliance a la capacité de faire fonctionner les trois constructeurs comme une seule entité« , a confié à Challenges Thierry Bolloré, directeur délégué à la compétitivité de Renault. Et s’il reste beaucoup à faire sur la partie électrique, des synergies sont déjà en place sur certains modèles thermiques. La Clio et la Micra partagent déjà 36 % de leurs composants et le Koleos et le X-Trail 57 %.

A horizon 2020 on pourrait ainsi imaginer une Renault Zoé montée à partir de cette nouvelle plateforme qu’elle partagerait avec des modèles équivalents chez Nissan et Mitsubishi. L’Alliance devrait également se servir de cette nouvelle base pour étendre plus rapidement sa gamme. Tant chez Renault que Nissan, on sait que des projets de SUV/crossovers électriques sont dans les cartons. Idem chez Mitsubishi qui avait présenté avant son rachat un concept de SUV 100 % électrique, le Mitsubishi Ex.

La présentation de cette nouvelle plateforme électrique aura lieu à la mi-septembre – peut être à l’occasion du salon de Francfort – soit un mois avant la présentation des nouveaux plans quinquennaux des trois constructeurs, attendues en octobre, qui devrait lever le voile sur toute la partie stratégique et opérationnelle…

Renault – Nissan – Mitsubishi : une plateforme électrique commune dévoilée en septembre
5 (100%) 1 vote