Version électrique de la Kwid, la Renault K-Ze est présentée comme la première voiture électrique du segment A de la marque au losange. Sa commercialisation débutera en Chine en 2019.

Développée conjointement par les équipes françaises et chinoises du constructeur et présentée comme un petit SUV à vocation urbaine, la Renault K-ZE concrétise les ambitions du constructeur en matière de véhicules électriques abordables.



« Après avoir été pionnier, le Groupe Renault est leader du véhicule électrique. Notre tout nouveau modèle, Renault K-ZE, est une voiture citadine abordable, inspirée des SUV, et qui réunit le meilleur du Groupe Renault : notre leadership sur les véhicules électriques, notre expertise dans les véhicules abordables et notre capacité à nouer des partenariats solides » a déclaré Carlos Ghosn, Président – Directeur Général du Groupe Renault.

250 km NEDC

Puissance, capacité énergétique, vitesse de pointe etc… côté technique, Renault est loin d’être généreux. Seuls éléments communiqués par le constructeur : une autonomie de 250 km NEDC et une possibilité de charge AC et DC. Du côté des équipements, sont annoncés des capteurs de stationnement arrière, une caméra de recul et un écran central avec navigation et services connectés.

Promise à une carrière internationale, la Renault K-ZE sera d’abord lancée en Chine où sera également réalisée sa production. Sa commercialisation y est prévue en 2019. A ce stade, Renault ne donne pas de détails quant à son éventuelle arrivée en Europe mais on doute qu’il s’agisse d’une priorité pour le constructeur qui risque de privilégier d’autres marchés à fort potentiel tels que l’Inde.

Nous allons interroger les représentants de Renault pour tenter d’en savoir plus. D’autres informations à venir…