Renault EZ-FLEX

Suite à la navette futuriste EZ-Pro, Renault présente un utilitaire plus urbain et réaliste EZ-Flex, 100% électrique, qui sera testé pendant deux ans par des professionnels.

Le constructeur français a pensé dès le début que l’offensive couvrirait l’utilitaire. Suite au Kangoo Z.E. aujourd’hui en fin de vie, au récent Master Z.E., Renault pense à plus petit. Si le show-car futuriste EZ-Pro à conduite autonome visait 2030, ce tout nouveau concept EZ-Flex est court-termiste.

Rendant 20 cm à une Clio (3,86 m), ce petit fourgon se destine à ce qu’on appelle le dernier kilomètre. Non limité pour autant, il affiche jusqu’à 3 m3 de chargement, ainsi qu’un diamètre de braquage de 9 mètres. Électrique, il se dote de batteries assurant 150 km d’autonomie, 3 fois le trajet quotidien selon Renault.



Plus subjectif, on note que cet EZ-Flex est loin des codes Renault, l’accent étant sur la praticité. Adieu la calandre typique, le logo se plaçant sous le pare-brise, le regard étant formé par deux petits projecteurs.

Une expérimentation de 2 ans

La marque ne propose pas qu’un prototype isolé, mais démarrera un programme d’essais grandeur nature. « Une dizaine de Renault EZ-FLEX sera prêtée en Europe à plusieurs professionnels, entreprises, villes ou collectivités » précise le communiqué, et ce sur une période de « 2 ans environ ». L’objectif y est de collecter des données, de l’autonomie à la fréquence d’ouverture des portes, afin « d’appréhender la réalité des usages au quotidien ».

Renault EZ-FLEX – Vue arrière

Renault EZ-FLEX – Planche de bord