Fini la location de batterie imposée pour la Zoé. Nous l’avions révélé en exclusivité il y a quelques semaines, Renault va proposer la citadine électrique en achat intégral. Le constructeur l’officialise aujourd’hui et confirme le tarif.

Proposée en achat avec location de batterie obligatoire depuis sa sortie en 2012, la Renault Zoé était sujet à de nombreuses critiques. Si ce critère ne l’a pas empêché de devenir le véhicule électrique le plus vendu en France et en Europe ces trois dernières années, il éloignait cependant une partie des clients potentiels.



Renault faisait cavalier seul depuis que Nissan a cessé de proposer la location de batterie sur sa nouvelle Leaf. Le constructeur au losange n’avait plus d’autre choix que de laisser ses clients opter ou non pour ce mode d’acquisition. Présenté comme un moyen « d’accompagner [les] clients dans leur découverte de la mobilité électrique et de leur apporter un maximum de sérénité », la location de batterie était devenue de moins en moins pertinente, « la performance et la durabilité de nos batteries étant aujourd’hui largement démontrée », explique Renault.

1.300 euros d’écart entre la Leaf et la Zoé

Dès le 3 avril, le constructeur va donc proposer l’achat intégral de la Zoé contre un supplément de 8.900 euros TTC par rapport à un modèle avec location de batteries. La version « Life » en entrée de gamme et batteries incluses s’affiche donc à 32.600 euros TTC hors bonus écologique de 6.000 euros. C’est un peu moins cher que sa principale concurrente : la nouvelle Nissan Leaf, proposée à partir de 33.900 euros TTC hors bonus mais qui bénéficie de finitions plus soignées et d’un habitacle plus moderne.

Renault n’a cependant pas communiqué sur la possibilité d’acheter la batterie sur les Zoé déjà en circulation.

L’achat intégral va t-il intensifier les ventes de la Zoé ? Était-ce vraiment un frein à l’achat selon vous ?