Ce 1er juin 2019, le prix de l’électricité a augmenté de 6% en France, impactant le coût de la recharge des voitures électriques et hybrides rechargeables dont le plein demeure toujours très inférieur par rapport aux carburants conventionnels.

À chaque hausse de tarif, la France gronde. Ici ce 1er juin 2019, c’est le prix de l’électricité qui a énervé des milliers voire des millions de personnes. Décidé très brusquement par le ministère de la transition écologique et solidaire le 28 mai, cette mesure augmente de 5,9% les tarifs réglementés. Proposée par la Commission de Régulation de l’Energie en février, elle « est justifiée par la conjoncture internationale avec une hausse des prix des matières premières » .

L’électrique toujours 4 à 5 fois moins chère que le thermique

Une batterie de Renault ZOE est de 41 kWh. Le coût de l’électricité est, après hausse de 6%, de 14 centimes par kWh en heures creuses et 18 en heures pleines. En prenant un coût moyen de 0,155 €/kWh, le plein d’électricité est facturé ainsi 6,355 €. Sachant que l’autonomie de la ZOE est d’environ 300 kilomètres réels, le coût kilométrique est de 2,12 centimes/km.

Pour comparaison, une Clio essence de même puissance – la TCe 130 ch – consomme 6 l/100 km réels (5,2 en théorie). Avec un prix du SP98 d’environ 1,55€/litre et 0,6 litre au km, cela donne 9,3 centimes/km. Même avec une gourmande Tesla Model S consommant 20 kWh/100 km, on note un coût de 2,6 cts/km.

Conclusion, une voiture essence est toujours 4 à 5 fois plus chère en énergie qu’une voiture électrique. Ainsi, la hausse de 6% de l’électricité, déjà à peine perceptible sur un plein, est anecdotique en comparaison.

De nombreuses solutions pour faire des économies

Si les prix réglementés d’EDF grimpent, il existe en revanche de nombreuses solutions pour abaisser sa consommation d’électricité :

  • Changez de fournisseur : la concurrence à EDF est dense, et permet de réduire le prix du kWh jusqu’à 15% selon l’offre choisie. A cela s’ajoute les formules d’achat groupé. Fin mai, l’UFC Que Choisir a lancé une campagne baptisée « Energie Moins Chère« . Objectif : parvenir à négocier un prix fixe sur deux ans pour les personnes souscrivant à la démarche.
  • Chargez à la bonne heure : en vous servant des fonctionnalités de programmation proposées sur la majeure partie des véhicules pour privilégier le tarif « heures creuses ».
  • Pratiquez l’éco-conduite : exploitez au mieux la régénération d’énergie au freinage, pouvant abaisser de plus de 10% votre consommation d’électricité, et soyez doux sur la pédale d’accélérateur. Pour en savoir plus, consultez notre dossier dédié à l’éco-conduite en voiture électrique.
  • Intéressez vous à l’autoconsommation : installation de panneaux solaires, stockage domestique… différentes solutions existent pour être plus indépendant sur le plan énergétique. Pour plus d’information, rendez-vous sur Revolution Energetique.
  • Utilisez les bornes gratuites : certaines bornes publiques proposent des recharges sans frais, notamment dans les centres commerciaux et parkings, mais souvent lentes. Pour les localiser, consultez les bornes gratuites près de chez vous en utilisant les filtres sur ChargeMap.

Prix de l’électricité : la voiture électrique est-elle toujours rentable ?
4.3 (86.4%) 25 vote[s]