Prius Day : en attendant la Prius Prime Day

Ce dimanche 20 mars, Toyota a eu l’excellente idée d’inviter ses clients au Musée de l’Air et de l’Espace du Bourget pour la première édition du Prius Day, un événement destiné à réunir la communauté d’utilisateurs et à célébrer l’arrivée de la nouvelle Toyota Prius.

220 Prius réunies

Malgré le froid de canard qui régnait au Bourget ce dimanche 20 mars, le Prius Day a accueilli 600 personnes. Avec plus de 220 Toyota Prius réunies, nous avons pu voir des Prius première, deuxième et troisième génération.  Un propriétaire de Prius 4 était même venu de Bretagne pour exhiber sa toute nouvelle voiture.

Publicité


Une trentaine de Prius 4 disponibles à l’essai

Après une  photo souvenir, les propriétaires ont pu tous essayer une des 30 Toyota Prius 4 mises à disposition par le constructeur sur un parcours de 20 minutes délimité par GPS. Les conducteurs les plus économes sur le parcours ont également pu prendre le volant de la Toyota Mirai, première voiture à hydrogène de Toyota.

Toyota a sorti les grands moyens pour le Prius Day avec 30 Prius 4 proposées à l’essai

Exceptionnellement, j’ai eu la chance de pouvoir prendre en main les deux modèles avec un sentiment très partagé. Sur le Prius 4, je n’ai pu résister à tester le mode 100 % électrique. En ne dépassant pas les 39 km/h, j’ai réalisé à peine 2 kilomètres. A l’inverse, lorsque j’ai pris le volant de la Toyota Mirai, c’est sans aucune appréhension sur la réserve d’énergie que j’ai appuyé sur le « champignon » pour faire un départ arrêté à la « Tesla ». L’avenir de la Mirai dépendra néanmoins de la vitesse de déploiement des stations de ravitaillement en hydrogène.

prius-day-0011

Sur la partie exposition, les visiteurs pouvaient également découvrir une version « nue » de Prius 4 pour mieux observer ses différents composants ainsi qu’une LMP1 TS040, prototype hybride engagé aux 24 Heures du Mans et championne d’endurance en 2014.

A l’extérieur, nous avons pu assister aux démonstrations du Toyota i-Road. Véritable vitrine pour le constructeur, ce petit véhicule électrique est actuellement expérimenté à Grenoble.

L’organisation du Prius Day au Musée de l’Air et de l’Espace du Bourget était également l’occasion de faire découvrir le site aux convives. Une visite de l’intérieur de deux Concordes et des animations spécifiques pour les enfants étaient ainsi prévues.

Une communauté de passionnés

prius-day-0015Le succès du Prius Day est la preuve qu’un club de passionnés existe en France, la fiabilité des différentes versions de la Prius ayant fortement aidé à consolider dans le temps  cette communauté.

Le Prius Day a ainsi été l’occasion d’échanger avec ces propriétaires qui adorent leur Prius pour le silence à faible vitesse et l’absence de vibrations à l’arrêt et aux feux. Entre eux, ils ont pour habitude de comparer leurs performances de consommation. Un échange bien éloigné des utilisateurs de voitures thermiques mais similaire aux propriétaires de véhicules électriques qui comparent leurs kWh/100 km.

Quant à savoir si les propriétaires seraient prêts à basculer au 100 % électrique, j’ai le sentiment qu’ils n’attendent que cela mais qu’ils ne veulent pas subir les contraintes de l’autonomie ou du temps de charge et rester sur des tarifs d’acquisition accessibles à des budgets « familiaux ».

Publicité


Présentée il y a quelques jours à New York, la Prius Prime, ou Prius 4 Plug-in Hybrid, pourrait être une étape intermédiaire au tout-électrique pour certains d’entre eux. Nous attendons donc avec impatience la seconde édition du Prius Day pour découvrir cette Prius Prime dotée de 50 kilomètres d’autonomie en mode électrique…

Publicité