Une fois qu’il aura remplacé complètement la version thermique, le Macan électrique doit avoir les mêmes volumes de production.

Le Macan va bientôt voir double. Porsche prépare un tout nouveau modèle électrique, qui cohabitera un temps avec la version thermique. Celle-ci partira ensuite à la retraite, laissant le Macan électrique seul. Une prise de risque alors que le Macan est le best-seller de la marque ? En 2021, sur un total de 301 915 Porsche livrées dans le monde, 88 362 étaient des Macan ! Soit 29 % des ventes. Mais le constructeur n’est pas inquiet.

Auprès d’Automobilewoche, Albrecht Reimold, patron de la production de Porsche, indique que la marque a prévu de produire une quantité semblable de Macan électriques chaque année, c’est-à-dire au moins 80 000 exemplaires. Il précise toutefois « à long terme » !

À lire aussi Calendrier des nouveautés : toutes les futures Porsche électriques

Ce niveau devrait sûrement être atteint au bout de quelques années de carrière du Macan électrique, une fois le thermique arrêté. Selon Albrecht Reimold, la cohabitation devrait durer deux ans. Ce qui laisse supposer une première année à pleine capacité pour le Macan électrique en 2026.

Mais avant d’en vendre 80 000 par an, il faudrait déjà en vendre un. Car le Macan électrique, promis depuis plusieurs années, se fait désirer. Espéré dans les concessions en 2022, il ne devrait finalement pas arriver sur les routes avant fin 2023.

Le modèle repose sur une nouvelle base dédiée à l’électrique, la PPE, qui sera partagée avec Audi (qui prépare de son côté le Q6 e-tron). Mais le projet Macan semble retardé par les errements de Cariad, filiale du groupe VW qui s’occupe des architectures électroniques des véhicules.