L'ope ampera

L’Opel Ampera, la très attendue voiture hybride rechargeable, voit sa commercialisation reportée suite aux incendies qu’a connu la Chevrolet Volt. Pourtant, la commercialisation de la Volt continue…

Les pionniers qui doivent recevoir leur Ampera en France doivent être déçus. Même si pour certains d’entre eux la voiture est déjà en concession, ils doivent désormais attendre le feu vert d’Opel pour en prendre possession.

Suite aux risques d’incendie (après un choc conséquent lors de crash-tests) relevés par les autorités américaines, le constructeur allemand a préféré suspendre le lancement européen de l’Ampera. Les livraisons ne démarrerons pas tout de suite, « le temps de mettre à jour le process pour gérer ces batteries chargées et s’assurer qu’elles sont sûres » selon Opel.

D’après le site Amperiste.fr, la durée de cette opération pourrait s’étaler de quelques jours à 90 jours. Ce qui est plus étonnant, c’est que la Chevrolet Volt, soeur jumelle de l’Ampera, continue à être commercialisée même si elle embarque exactement les mêmes batteries. Opel serait-il plus prudent que Chevrolet ?

Amperiste.fr nous apprend aussi que la problématique de la batterie des Volt et Ampera pourrait évoluer et nécessiter une modification d’un coût de près de 1000 $.

J’espère que des solutions seront rapidement trouvées et déployées, au risque de porter un coup au moral des premiers acheteurs et à la réputation de ces modèles, qui constituent selon moi une réponse intéressante à la problématique de l’autonomie des véhicules 100% électriques.

Sans jeu de mot, peut-être qu’Opel pourrait faire signer une décharge aux clients souhaitant tout de même prendre possession de leur voiture ?

Source : Amperiste.fr

Notez cet article