Design, autonomie, performances, prix, recharge, fonctionnalités… Automobile-Propre vous résume les principaux changements apportés à la nouvelle Nissan Leaf par rapport au précédent modèle.

Le design extérieur

Les images parlent d’elles-mêmes et suffisent à comprendre à quel point la Nissan Leaf a changé. Il faut dire que la berline électrique nippone en avait énormément besoin. Lancée en 2010, sa silhouette n’avait jamais évolué depuis… Cette nouvelle Leaf 2018 apparait donc comme un véritable bol d’air pur avec un style radicalement différent du modèle original même si certains regretteront peut-être qu’il se rapproche trop des autres modèles avec une calandre en « V » propres aux modèles de la marque.

En termes de gabarit, la nouvelle version reste assez proche du modèle précédent. Elle perd 1 centimètre en hauteur et gagne 3.5 centimètres en longueur et 2 centimètres en largeur.

Du côté des coloris, le constructeur se lâche également avec un choix de carrosserie bi-ton et des teintes inédites comme le jaune, le rouge, l’orange ou le bleu ciel.

Cette Leaf jaune ne passera pas inaperçue…

L’intérieur

A l’intérieur, Nissan a cherché a augmenté la qualité perçue. Nouveaux matériaux, console centrale inédite et mieux intégrées, nouvelles commandes etc… les modifications sont également nombreuses.

Côté conducteur, l’affichage au-dessus du volant tire sa révérence. Plus compact et plus design, le volant a également été remplacé. Le volant est également remplacé par Seul regret : l’instrumentation. Dans un sens, celle de la nouvelle Leaf fait un peu moins sophistiquée par rapport précédent modèle, le nouvel écran digital 7 pouces remplaçant une partie de l’instrumentation laissant une certaine impression d’inachevé. A ce stade, une instrumentation « full digitale » aurait été appréciée. Peut-être une question de coût pour le constructeur…

Côté habitabilité, on reste toujours sur une cinq places même si le siège central à l’arrière s’avère toujours aussi peu confortable et sera à réserver aux jeunes enfants ou aux passagers occasionnels. La nouvelle Leaf étant encore plus prompte à réaliser de longs trajets avec sa hausse d’autonomie, le volume de chargement réalise lui aussi une belle progression, passant de 370 litres pour l’ancien modèle à 435 litres pour la nouvelle version.

La batterie, l’autonomie et les performances

Sur la partie électrique, la nouvelle inaugure également de gros changements. Il y a tout d’abord le nouveau moteur électrique de 110 kW, soit 38 % de plus que le modèle précédent, mais surtout l’évolution très attendue du pack batteries, dont la capacité passe de 30 à 40 kWh. A noter que l’augmentation d’autonomie dépasse largement celle du pack. Alors que la batterie emmagasine 33 % d’énergie supplémentaire, le constructeur revendique une autonomie de 378 km en cycle NEDC, soit 50 % de plus que les 250 annoncés par le modèle précédent. De quoi rappeler que l’évolution de la taille du pack n’a pas été le seul levier pour booster l’autonomie. Aérodynamique ou efficience du moteur électrique, Nissan a forcément dû travailler sur d’autres leviers pour booster l’autonomie de sa voiture électrique.

Une différence qui devrait se creuser encore plus courant 2018 puisque Nissan a d’ores et déjà annoncé l’arrivée d’une Nissan Leaf « Performance » dotée d’une meilleure motorisation et d’une meilleure autonomie.

La recharge

Au-delà du positionnement de la trappe, désormais localisée à la base du capot, et de la présence d’une type 2 côté voiture pour les modèles européens, les caractéristiques liées à la charge restent identiques d’un modèle à l’autre.

Fidèle à CHAdeMO pour la charge rapide, le constructeur reste également sur du 6 kW pour la charge AC. De quoi décevoir celles et ceux qui espéraient voir débarquer un nouveau chargeur embarqué en 11 ou 22 kW.

Le coffre de la nouvelle Leaf annonce un volume utile de 470 litres.

Les équipements et les fonctionnalités

Ne souhaitant pas résumer sa nouvelle voiture électrique à de simples évolutions stylistiques et à une hausse d’autonomie, le constructeur insiste également largement sur les nouvelles fonctionnalités de sa berline électrique dont les équipements seront évidemment bien plus riches que le modèle actuel.

Parmi les fonctionnalités inédites, on retrouve le système d’assistance à la conduite ProPilot, qui permettra notamment au véhicule de suivre automatiquement sa file de 30 à 100 km/h, ou le dispositif ePedal qui promet une conduite sans recourir au frein. Le bouton actionnant le ProPilot est directement accessible sur le volant tandis que celui du ePedal est positionné juste au-dessus du sélecteur de vitesse.

Pour les modèles équipés de la navigation NissanConnect, la nouvelle Leaf offre également la compatibilité avec les systèmes Android Auto et Apple Car Play, ce qui n’était pas le cas sur le précédent modèle…

Sur les modèles équipés du système de navigation NissanConnect, la compatibilité Apple Car Play et Android Auto apparaît de série…

Le prix

C’est la bonne surprise pour les futurs acheteurs. Malgré sa hausse d’autonomie et ses nouvelles fonctionnalités, la nouvelle Nissan Leaf devrait s’afficher à un prix quasi identique au modèle actuel. Reste à savoir si certaines fonctionnalités comme le ProPilot seront proposées de série ou en option sur le modèle qui, à l’instar des US et du Japon, devrait être décliné en trois niveaux de finition lors de son lancement en France.

 

Nouvelle VS ancienne Leaf : le comparo technique

Ancienne LeafNouvelle LeafDifférence
Longueur4.4454,480+3.5 cm
Largeur1.7701,790+2cm
Hauteur1.5501,540– 1cm
Empattement2.7002,700=
Garde au sol minimum160 mm150 mm– 1cm
Cx0.28 – 0.290.28
Volume de chargement370 – 355435 L+ 17 – 20 %
Poids à vide1,490-1,520
Autonomie NEDC250 km378 km+ 51 %
0-100 km/h11.5 snc
Vitesse max144 km/h144 km/h=
Puissance moteur80 kW110 kW – 150 ch+ 38 %
Couple moteur254 Nm320 Nm+ 26 %
Charge AC6 kW6 kW=
Charge rapideCHAdeMOCHAdeMO=