nissan-futures_18

Le constructeur japonais a présenté cette semaine, à Londres, sa vision de l’avenir de la mobilité électrique au travers d’un événement appelé Nissan Futures. Il a levé le voile sur une batterie de stockage résidentiel et précisé sa vision du V2G (véhicule connecté au réseau).

Nissan est le leader mondial des voitures électriques dans le monde et compte bien continuer à avoir un coup d’avance. Lors de l’événement « Nissan Futures », le constructeur a réaffirmé sa vision d’une automobile électrique et connectée aux réseaux électriques intelligents.

La station-service du futur

nissan-futures_12

Lors d’une opération presse plutôt originale menée à Londres devant de nombreux journalistes, le constructeur a présenté sa vision de « la station-service de demain ». Les équipes de Nissan et du cabinet d’architecture Foster + Partners ont planché durant un an sur le sujet.

Autant vous dire que la « station-service de demain » imaginée par les deux partenaires n’a rien à voir avec celle que l’on connaît pour les véhicules thermiques ! Pour le constructeur japonais, la voiture électrique devra s’intégrer dans l’environnement urbain et contribuer intelligemment à l’amélioration du réseau électrique en mettant à disposition ses capacités de stockage d’énergie.

Tout cela est très bien expliqué dans la vidéo proposée par Nissan et Foster + Partners :

Si cet exercice de prospective peut semble encore loin de la réalité, il marque tout de même la volonté de Nissan d’être un acteur moteur en matière de réseaux électriques intelligents grâce à son savoir-faire en matière de batteries et de véhicules électriques.

Une première expérimentation avec Enel

nissan-futures_13

Pour rendre les choses plus concrètes, Nissan et l’énergéticien Enel se sont associés dans un projet de déploiement à grande échelle de véhicules connectés au réseau (V2G) au Royaume-Uni, après un premier test au Danemark. 100 unités V2G vont être déployés dans différents lieux utilisés par des flottes et des clients propriétaires de véhicules électriques Nissan. Ces utilisateurs pourront faire le choix de vendre au réseau national l’énergie stockée dans les batteries !

Cette expérimentation ouvre la voie à la contribution des véhicules électriques à une meilleure gestion de l’énergie. Leur capacité de stockage va permettre de renforcer la stabilité du réseau électrique et d’intégrer plus facilement les énergies renouvelables.

La vision de Nissan est qu’à terme, quand la technologie V2G sera déployée plus largement, les propriétaires de voitures électriques deviennent « des membres à part entière du marché énergétique du pays » en devenant des « réserves d’énergie mobiles ». Tout un programme !

nissan-futures_12

Concrètement, Nissan explique dans son communiqué « qu’un propriétaire de LEAF ou de e-NV200 peut se connecter en heures creuses, ou en période de faible demande, et utiliser ensuite à domicile l’électricité contenue dans la batterie de son véhicule, lorsque les coûts sont plus élevés, ou alimenter le réseau moyennant une contrepartie financière. L’électricité générée par les panneaux solaire ou les éoliennes peut servir à recharger le véhicule, ou à alimenter son domicile, son lieu de travail, ou le réseau« .

Et la France dans tout ça ? Et bien Nissan compte bien montrer l’exemple puisque ses nouveaux locaux qui vont accueillir  » le plus important système de véhicules électriques en réseau et de stockage de batteries en seconde vie jamais installé dans un bâtiment« .

Nissan va visiblement se donner les moyens de bâtir un véritable leadership sur la technologie « véhicules connectés au réseau« , dont nous continuerons à reparler sur Automobile-Propre.com tant elle complémentaire aux véhicules électriques.

xStorage : le système de stockage énergétique domestique

nissan-futures_08

Nissan aime les partenariats. Il s’est associé avec Eaton pour développer une nouvelle unité de stockage énergétique pour l’habitat, appelée « xStorage« . L’objectif est d’offrir une seconde vie aux batteries des véhicules électriques tout en proposant le système de stockage résiduel le moins cher du marché.

xStorage a pour vocation d’améliorer la gestion énergétique à domicile en fournissant davantage de flexibilité et en réduisant les coûts. Une fois installé par un professionnel, il est prêt à l’emploi et permet aux clients de se brancher en toute simplicité. Ils peuvent notamment s’y connecter par le biais d’un smartphone pour en gérer l’utilisation.

Connectée à l’alimentation électrique de la maison ou aux sources d’énergie renouvelable telles que des panneaux solaires, cette unité permet aux clients de réaliser des économies sur leurs factures en puisant l’électricité à partir des sources d’énergie renouvelable disponibles, ou pendant les heures creuses (la nuit par exemple), pour ensuite restituer cette énergie stockée lorsque la demande et les tarifs sont plus élevés.

xStorage est composé de douze cellules de batterie Nissan et sera disponible en précommande à partir de septembre 2016 avec un prix de départ de 4 000 € pour 4,2 KWh nominal. Les experts présents à Nissan Futures parlent d’un retour sur investissement en 5 à 6 ans.

Est-ce suffisant pour que certains d’entre-vous soient intéressés par xStorage ?

Nissan Futures : en route vers le stockage domestique et les smartgrids
Notez cet article