Nissan E-NV200

C’est à l’occasion du salon de Détroit que Nissan a présenté le E-NV200, qui « préfigure la toute prochaine version de série d’un véhicule 100% électrique » destiné aux entreprises. De quoi concurrencer le Kangoo ZE ?

Les utilitaires électriques représentent un marché très intéressant à mes yeux puisque ces véhicules sont tout à fait adaptés aux besoins d’un grand nombre de professionnels. Le Renault Kangoo ZE est aujourd’hui la référence de ce marché naissant, mais il devrait rapidement être rejoint par de nouveaux concurrents.



Parmi eux, le Nissan E-NV200, dont le concept a été présenté au salon de Détroit, sur la base du NV200, l’utilitaire de la marque. Cela ne vous aura pas échappé, on retrouve également les codes stylistiques de la Nissan LEAF au niveau du design de ce E-NV200.

Nissan NV200, l'utilitaire électrique

La motorisation et l’autonomie de la voiture seront également similaires à celle de la Nissan LEAF tandis que le volume de chargement restera identique au NV200. Pour les aspects techniques, nous avons donc une batterie lithium-ion composée de 48 modules compacts qui vient alimenter un moteur synchrone à courant alternatif de 109 ch (80 kW), pour un couple 280 Nm/tr/min. Voilà qui devrait proposer des performances tout à fait acceptables pour les profesionnels.

« Un véhicule comme le Concept Nissan E-NV200 va stimuler le marché actuel des fourgons compacts à plus d’un titre, en contribuant à améliorer la qualité de la vie urbaine et en proposant aussi bien aux petites qu’aux grandes entreprises un investissement financier judicieux », explique Hideto Murakami, Corporate Vice President de Nissan Motor .

Nissan E-NV200 électrique

S’il est avant tout destiné aux professionnels, cet utilitaire électrique a aussi pour ambition de s’adresser aux familles. Il s’agit là d’un marché sur lequel il pourrait également se faire une place, pour les clients qui pourraient trouver la Nissan LEAF un peu trop petite à leurs yeux, notamment au niveau du volume de chargement.

Reste à voir ce qu’il en sera au niveau du tarif, surtout avec comme concurrent le Kangoo ZE démarrant à 20 000 euros (mais avec un forfait de location de batteries). Il faudra de toute façon patienter avant de le voir débarquer en concessions, puisque le E-NV200 est encore en phase de test et qu’aucune date de commercialisation n’est avancée. Même si le communiqué de presse explique que le E-NV200 « préfigure la toute prochaine version de série ».  À suivre (à Genève) !

E-NV200 électrique