S’il y a de grandes nouveautés à découvrir au Mondial de l’Automobile, il ne faut pas nier que de nombreuses marques ne viendront pas à Paris. Dommage, elles ne profiteront pas de cette occasion pour faire connaître au public leurs stars de 2023. Voici celles que l’on aurait aimé voir.

BMW i7

BMW électrifie à grande vitesse sa gamme. Après le lancement des i4 et iX en 2021, 2022 est l’année des iX1 et i7. Comme leur nom l’indique, ces modèles sont les versions électriques des nouveaux X1 et Série 7. L’i7 ose un look original, avec une immense calandre et un regard sur deux étages. Elle est lancée en version xDrive 60 forte de 544 ch. L’autonomie est de 625 km. Le prix est costaud : 139 900 €.

Citroën Oli

Surprise, Citroën ne sera pas au Mondial de l’Automobile, alors que DS et Peugeot y seront. La marque aux chevrons a pourtant des nouveautés en rayon, comme la ë-C4 X. Surtout, elle vient de présenter un important concept-car, l’Oli, qui symbolise sa vision d’une mobilité électrique plus abordable et plus durable. Il est donc très curieux de ne pas le montrer au public !

À lire aussi Présentation – À la découverte de la Citroën Oli, le plus chevronné des laboratoires sur roues

Hyundai Kona

On aurait bien sûr pu mettre la Ioniq 6, qui arrivera sur nos routes début 2023. Mais c’est une grande berline au look déroutant, qui ne sera pas le modèle électrique le plus vendu de Hyundai chez nous. Le marché français guette avec impatience le renouvellement du Kona électrique. La seconde génération se fait désirer, alors que de nombreux prototypes ont été aperçus.

Kia EV9

Le deuxième membre de la famille « EV » se fait attendre. Alors que l’EV6 est arrivé il y a un an dans les concessions, l’EV9 sera lancé en 2023. Il s’agit d’un gros SUV, plutôt pensé pour le marché nord-américain. Mais il sera bien proposé en Europe, où il a effectué une partie de ses tests de mise au point. Le modèle important pour Kia chez nous reste le Niro, renouvelé cette année.

Lexus RZ

Le RZ est le premier véhicule électrique de Lexus conçu sur une base dédiée à ce type de motorisation. Cette plate-forme est la même que celle du Toyota bZ4X. Sur le RZ, il y a deux moteurs, un sur chaque essieu, pour une puissance maxi cumulée de 313 ch. En revanche, la batterie de 71,4 kWh donne une autonomie un peu limitée pour un SUV familial premium, c’est-à-dire un peu plus de 400 km.

Maserati GranTurismo

La GranTurismo est enfin de retour dans la gamme Maserati. Avec une surprise : à côté des versions thermiques, dotées d’un V6 biturbo, il a une version 100 % électrique, la Folgore. Celle-ci reçoit trois moteurs. La puissance maxi envoyée aux roues est de 760 ch. On sait que la batterie a une capacité utile de 83 kWh, mais Maserati n’a rien dit sur l’autonomie.

À lire aussi Maserati : la GranTurismo passe à l’électrique

MG 4

Cela aurait pu être une des stars du salon. La MG 4 fait parler d’elle avec ses prix cassés, qui bousculent le marché de la voiture électrique. Mais MG n’a pas de stand au Mondial. Pour découvrir cette compacte qui propose jusqu’à 450 km d’autonomie dès 22 990 € bonus déduit, il faudra aller en concessions !

Polestar 3

Polestar peut désormais se montrer en France ! Citroën ne bloque plus son lancement chez nous pour des questions de logo. Malheureusement, la marque sportive électrique de Volvo ne profitera pas de cette liberté retrouvée pour faire connaître au public français ses modèles, dont le SUV 3, qui vient tout juste d’être présenté en détail. D’ailleurs, la marque n’a pas encore fixé de date de lancement en France.

Smart #1

Smart fait sa révolution. La marque est désormais une co-entreprise entre Mercedes et le chinois Geely. Le premier modèle de cet assemblage est un SUV compact électrique, qui va permettre à Smart de viser une clientèle familiale. Dommage de ne pas profiter du salon pour faire connaître cette révolution !

À lire aussi Essai – Smart #1 : ambitions premium pour le SUV électrique

Volvo EX90

Voilà plusieurs années que Volvo se fait rare dans les salons, il n’est donc pas surprenant de ne pas le voir au Mondial de l’Auto. Il a pourtant une grosse nouveauté prête à être dévoilée : l’EX90. Ce n’est pas une faute de frappe, ce nom inédit désigne un nouveau grand SUV électrique, qui deviendra le porte-drapeau de la marque. Partageant ses dessous avec le Polestar 3, il mettra le paquet en matière de sécurité.

À lire aussi Mondial de l’Auto 2022 : quelles seront les nouveautés hybrides et électriques à Paris ?