Version rebadgée d’une voiture électrique chinoise, le MG 5 entamera ses premières livraisons fin 2020. Pour l’heure annoncé au Royaume-Uni, il devrait également être lancé sur d’autres marchés européens.

Longtemps mis à l’écart, les constructeurs chinois arrivent en Europe. Alors que Aiways s’apprête à lancer son SUV U5, MG Motor prépare son offensive et mise sur l’électrique pour se relancer. Désormais propriété du groupe chinois SAIC, la marque d’origine britannique propose déjà sur le marché européen un SUV électrique baptisé MG ZS EV. Aux journalistes britanniques du site Autocar, elle annonce désormais l’arrivée d’un second modèle, un break électrique baptisé MG 5.

Publicité


Le MG 5 est en fait une version rebadgée et adaptée pour l’Europe du Roewe Ei5, un modèle en vente sur le marché chinois depuis 2018. Affichant 4,54 m de long, 1,82 m de large et 1,54 m de haut, le modèle est 4 cm plus court qu’une Peugeot 308 SW.

Sous le capot, on s’attend à des caractéristiques plus ou moins similaires à celles de la version chinoise. Configuré en 114 chevaux, le moteur pourrait disposer d’une puissance plus élevée pour mieux répondre aux besoins de la clientèle européenne. Cumulant 52,5 kWh, la batterie promet 420 km d’autonomie en cycle NEDC, soit probablement autour de 350 km en cycle WLTP.

Au Royaume-Uni, le MG 5 devrait entamer ses premières livraisons au quatrième trimestre 2020. Si la stratégie est similaire à celle du MG ZS, il devrait également être lancé sur d’autres marchés européens. Vendu 130.800 yuans (17.000 €) dans sa version chinoise, le MG 5 sera plus cher en Europe. Autocar évoque un prix de 25.000 £ une fois le bonus déduit, soit environ 28.500 €.

Le MG 5 sera une version rebadgée du Roewe iE5, un modèle lancé en Chine depuis 2018

Aussi de l’hybride rechargeable

Au-delà de ses deux modèles 100 % électriques, MG prévoit également de lancer en fin d’année un SUV hybride rechargeable.

Concurrent de la Peugeot 3008 hybride rechargeable ou de l’Opel Grandland X, le MG eHS 500 a été révélé fin 2019 lors du salon de l’automobile de Guangzhou, en Chine. Cumulant 301 chevaux de puissance, le système associe un bloc essence 1,5 l de 166 chevaux à un moteur électrique de 121 chevaux. Le tout est piloté par une boîte automatique à 10 vitesses et associé à une batterie de 16,6 kWh autorisant environ 70 kilomètres d’autonomie en une seule charge.

Au Royaume-Uni, les premiers exemplaires du MG eHS devraient arriver vers la fin 2020. Les livraisons clients débuteront au début de l’année suivante.

Publicité


Publicité