La Seat IBE électrique.

La Seat IBE est exposée au salon de l'auto de Paris.

Seat présente au mondial de l’automobile un concept-car coupé sportif 2+2 compact et électrique. Le constructeur espagnol semble vouloir miser vers l’hybride et l’électrique pour le renouvellement de sa gamme.

L’IBE, un look ravageur avec un petit moteur

La Seat IBE présente un look ravageur de petit coupé sportif mais avec une motorisation électrique de 75 kW (102 ch), plutôt modeste pour mériter l’appellation « sport ». Les amateurs de ce type de voitures pourront être déçus par cette voiture électrique…

Seat IBE



La vitesse maximale de la Seat IBE est limitée à 160 km/h pour une autonomie annoncée de 130 km. Elle mesure environ 20 cm de moins que la Seat Ibiza, l’un des modèles phares de la gamme du constructeur espagnol, pour un poids de 1100 kg.

La stratégie électrique et hybride de Seat

Ce superbe concept-car, qui préfigure l’évolution du style Seat, marque aussi le début de la stratégie électrique du constructeur.

James Muir, le Président de Seat S.A. nous explique : « Les véhicules hybrides et électriques sont les prochaines étapes de notre stratégie. L’ IBE en apporte une preuve certaine : Seat continuera à proposer les voitures les plus innovantes, les plus impertinentes et les plus jeunes du marché sans négliger pour autant l’utilité et l’innovation. ».

La prochaine étape de la stratégie de Seat est la Leon Twin Drive ECOMOTIVE, propulsée par un moteur thermique et un moteur électrique. Il s’agit d’un véhicule hybride rechargeable (plug-in) dont la batterie lithium-ion peut être rechargée sur une prise de courant classique. Son autonomie en mode électrique est de 50 km, et le moteur à combustion prend le relais pour les trajets plus longs. Les premiers exemplaires de série sont prévus pour 2014.

Seat IBE concept-car mondial de l'auto

Un vaste projet dans le domaine de la mobilité électrique

L’IBE incarne le lancement d’un projet de développement de la mobilité électrique en Espagne auquel participent 16 entreprises technologiques de haut niveau et 16 universités et centres de recherche sous le nom « Cenit VERDE ».

Ce projet devrait donc permettre à Seat d’aller plus loin dans le développement de voitures électrique … et j’espère qu’elles seront aussi sympa que cette IBE, qui est l’un de mes coups de cœur du salon de l’auto !