Elon Musk Tesla Model S

En l’espace de quelques semaines, 3 Tesla Model S ont pris feu. D’après Tesla, ces incendies ont été causés lors d’incidents survenus à haute vitesse et n’ont fait aucun blessé. Elon Musk, PDG de l’entreprise, a publié une mise au point.

Sur 19 000 Tesla Model S vendues, 3 ont été victimes d’un incendie. Aucun blessé n’a été déploré mais ces incendies ont surtout fait mal à l’image de Tesla. En effet, les médias ont largement relayé ces informations, jettant de l’huile… sur le feu.

Dans un long billet sur le blog de Tesla (à lire ici), Elon Musk explique que ces gros titres qui mettent en exergue les incendies de Model S donnent une image erronée de la sécurité de la berline électrique. Il rappelle qu’aux USA, 250 000 voitures sont victimes d’un incendie chaque année. Chiffres à l’appui, il explique que la Model S est statistiquement moins soumise à incendie que les véhicules thermiques…

Néanmoins, pour rassurer tout le monde, il annonce 3 mesures :

1. Une mise à jour logicielle de la voiture qui permet de mieux contrôler les suspensions à haute vitesse afin de réduire les chances d’avoir un dommage sous le véhicule (et donc d’endommager la batterie).

2. Il a demandé aux autorités américaines un complément d’enquête sur les causes des 3 incendies et il promet que si un souci devait être trouvé au niveau de la conception de la voiture, un correctif serait appliqué à toutes les Model S en circulation.

3. L’extension de la garantie de la voiture aux dommages causés par un incendie, même si il est de la responsabilité du conducteur ! À l’exclusion tout de même d’un conducteur qui mettrait volontairement le feu à sa Model S…

Bref, Tesla entend bien rassurer tout le monde sur la sécurité de ses voitures en réagissant immédiatement pour « stopper l’incendie ». Il est vrai que ces incendies ont une résonnance médiatique qui semble un peu disproportionnée…

L’occasion de vous poser la question : Ces incendies ont-ils entamé la confiance que vous avez dans la sécurité de la Tesla Model S ?