La Citroën C3 électrique sera-t-elle fabriquée en Inde pour être moins chère ?


Carlos Tavares, patron de Stellantis, a laissé entendre que l’Inde pourrait fabriquer des voitures électriques abordables pour l’Europe.

Publicité

Une C3 en cache une autre. Citroën a dévoilé en 2020 une autre version de sa citadine (photo), dédiée aux marchés des pays émergents. Cette C3 a notamment été conçue pour l’Inde. Forcément, pour faire baisser les prix, sa conception est plus économique. Elle repose ainsi sur une version simplifiée de la plate-forme CMP, utilisée chez nous par la Peugeot 208.

Et cette C3 indienne doit servir de base de travail à la prochaine génération qui sera lancée en Europe, vers la fin 2023. S’il n’est pas question pour Citroën de faire du bas de gamme en Europe, la marque compte se repositionner sur le marché de la voiture populaire et accessible, avec en ligne de mire Dacia, qui a lui même évolué du low-cost au constructeur essentiel.

D’ailleurs, en plus de viser la Sandero, la prochaine C3 viendrait chasser sur les terres de la Spring via une version électrique « économique » (proposée en plus d’une électrique aux prestations plus polyvalentes). Ce modèle aurait ainsi un moteur dégonflé et une petite batterie, pour une autonomie typée « utilisation urbaine ».

À lire aussi De plus en plus chère, la Dacia Spring est-elle encore une bonne affaire ?

Mais cela ne suffirait pas pour avoir des tarifs agressifs sur le marché de l’électrique. Un autre élément compte : le pays de fabrication. Il y a quelques jours, Carlos Tavares, patron de Stellantis, a dit que l’Europe n’est pas capable de produire des autos électriques abordables.

Pour tirer les prix vers le bas, il faut choisir un pays plus avantageux sur le coût de la main-d’oeuvre. La Dacia Spring vient ainsi de Chine. Pour Stellantis, ce serait peut-être l’Inde. Carlos Tavares a laissé entendre que des électriques du groupe pourraient être produites en Inde et exportées vers d’autres marchés dès la fin 2023, si la production indienne arrive à atteindre les exigences de qualité européenne.

Une version électrique de la C3 indienne est déjà prévue pour 2023. Adaptée à nos normes, pourrait-elle ensuite devenir l’anti Spring de Citroën chez nous ?


Publicité

Sur le même sujet

Commentaires

Copyright © 2023 Automobile Propre - Tous droits réservés Mentions légales Site édité par Saabre