Ionity dévoile une nouvelle borne et change ses prix


Publicité

Michael Hajesch, le président de Ionity au salon de Francfort 2019.

Le réseau de recharge ultra-rapide européen Ionity a présenté un nouveau modèle de borne à l’occasion des journées presse du salon de Francfort. Il prévoit également quelques évolutions, notamment sur la facturation.

La croissance du réseau de recharge Ionity est assez impressionnante : alors qu’il lançait sa toute première station en avril 2018, il en opère désormais près de 200 à travers l’Europe. Ionity prévoit d’atteindre son objectif de 400 stations dès 2020. Au-delà, une nouvelle stratégie devra être définie avec ses actionnaires que sont les groupes automobiles Volkswagen, Daimler, BMW, Ford et depuis quelques jours Hyundai. Le réseau est présent pour la première fois au salon de Francfort, où il a dévoilé un modèle de borne unique, spécialement développé à ses fins.

Un halo lumineux

Il s’agit de bornes très haute puissance 350 kW qui n’étaient jusque-là visibles qu’en images de synthèse. Les premières seront installées en Norvège. Elles sont fabriquées par l’australien Tritium, un des fournisseurs de Ionity avec l’industriel helvético-suédois ABB. Le design est entièrement nouveau : il intègre un « halo » de lumière dédié à l’éclairage du site, qui peut également changer de couleur pour informer sur l’état de la borne et le niveau de batterie.

Un halo qui doit aussi permettre de mieux repérer l’emplacement des bornes sur les aires d’autoroute. L’écran est beaucoup plus petit que sur les autres modèles et moins lumineux, ce qui peut poser problème par temps ensoleillé. Toutefois, le parcours client pour lancer la recharge est identique. Il s’effectue toujours en deux étapes : branchement et paiement par carte d’opérateur de mobilité ou par carte bancaire via le site mobile de Ionity.

Branchement facilité

La borne est également équipée d’un filin rétractable qui soutien l’épais câble connecté à la voiture. Selon Ionity, il devrait grandement faciliter la manipulation lorsque l’utilisateur se saisit du connecteur pour le brancher sur son véhicule. La prise reste évidemment fidèle au standard européen de recharge rapide en courant continu Combo CCS.

Sur l’étiquette d’informations techniques, on peut lire que la borne est capable de délivrer une tension entre 200 et 920 volts à une intensité maximale de 500 ampères. Le matériel est opérant à une température ambiante située entre -35 à 50 degrés Celsius.

Électricité 100% renouvelable

Nous avons tenté d’interroger le président de Ionity Michael Hajesch à propos du coût d’installation d’une station, en vain. Celui-ci a refusé, évoquant seulement un prix très variable d’un pays à l’autre. Il nous a cependant indiqué que la tarification de la recharge évoluera dans les prochains mois. D’un forfait unique à 8 euros actuellement, la recharge sera bientôt facturée à la quantité d’énergie délivrée (au kWh). Une nouveauté accompagnée d’une autre : l’approvisionnement en électricité du réseau Ionity sera désormais assurée par de l’énergie 100% renouvelable. C’est déjà le cas dans certains pays, nous a expliqué le boss de Ionity. En Allemagne, le fournisseur sélectionné est Polarstern alors qu’en France c’est le petit distributeur Enalp qui a remporté le marché. Il délivre une électricité d’origine hydraulique en partenariat avec la Compagnie Nationale du Rhône (CNR).


Sur le même sujet


Publicité
Publicité

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Commentaires

Copyright © 2020 Automobile Propre - Tous droits réservés Mentions légales Site édité par Saabre