Catégories : Voiture électrique

Ionity dévoile une nouvelle borne et change ses prix

Le réseau de recharge ultra-rapide européen Ionity a présenté un nouveau modèle de borne à l'occasion des journées presse du salon de Francfort. Il prévoit également quelques évolutions, notamment sur la facturation.

Michael Hajesch, le président de Ionity au salon de Francfort 2019.

Le réseau de recharge ultra-rapide européen Ionity a présenté un nouveau modèle de borne à l’occasion des journées presse du salon de Francfort. Il prévoit également quelques évolutions, notamment sur la facturation.

La croissance du réseau de recharge Ionity est assez impressionnante : alors qu’il lançait sa toute première station en avril 2018, il en opère désormais près de 200 à travers l’Europe. Ionity prévoit d’atteindre son objectif de 400 stations dès 2020. Au-delà, une nouvelle stratégie devra être définie avec ses actionnaires que sont les groupes automobiles Volkswagen, Daimler, BMW, Ford et depuis quelques jours Hyundai. Le réseau est présent pour la première fois au salon de Francfort, où il a dévoilé un modèle de borne unique, spécialement développé à ses fins.

Un halo lumineux

Il s’agit de bornes très haute puissance 350 kW qui n’étaient jusque-là visibles qu’en images de synthèse. Les premières seront installées en Norvège. Elles sont fabriquées par l’australien Tritium, un des fournisseurs de Ionity avec l’industriel helvético-suédois ABB. Le design est entièrement nouveau : il intègre un « halo » de lumière dédié à l’éclairage du site, qui peut également changer de couleur pour informer sur l’état de la borne et le niveau de batterie.

Un halo qui doit aussi permettre de mieux repérer l’emplacement des bornes sur les aires d’autoroute. L’écran est beaucoup plus petit que sur les autres modèles et moins lumineux, ce qui peut poser problème par temps ensoleillé. Toutefois, le parcours client pour lancer la recharge est identique. Il s’effectue toujours en deux étapes : branchement et paiement par carte d’opérateur de mobilité ou par carte bancaire via le site mobile de Ionity.

Branchement facilité

La borne est également équipée d’un filin rétractable qui soutien l’épais câble connecté à la voiture. Selon Ionity, il devrait grandement faciliter la manipulation lorsque l’utilisateur se saisit du connecteur pour le brancher sur son véhicule. La prise reste évidemment fidèle au standard européen de recharge rapide en courant continu Combo CCS.

Sur l’étiquette d’informations techniques, on peut lire que la borne est capable de délivrer une tension entre 200 et 920 volts à une intensité maximale de 500 ampères. Le matériel est opérant à une température ambiante située entre -35 à 50 degrés Celsius.

Électricité 100% renouvelable

Nous avons tenté d’interroger le président de Ionity Michael Hajesch à propos du coût d’installation d’une station, en vain. Celui-ci a refusé, évoquant seulement un prix très variable d’un pays à l’autre. Il nous a cependant indiqué que la tarification de la recharge évoluera dans les prochains mois. D’un forfait unique à 8 euros actuellement, la recharge sera bientôt facturée à la quantité d’énergie délivrée (au kWh). Une nouveauté accompagnée d’une autre : l’approvisionnement en électricité du réseau Ionity sera désormais assurée par de l’énergie 100% renouvelable. C’est déjà le cas dans certains pays, nous a expliqué le boss de Ionity. En Allemagne, le fournisseur sélectionné est Polarstern alors qu’en France c’est le petit distributeur Enalp qui a remporté le marché. Il délivre une électricité d’origine hydraulique en partenariat avec la Compagnie Nationale du Rhône (CNR).

4.4
52
Hugo LARA @hugolaramars

Hugo est un journaliste spécialisé dans l'environnement, l'aménagement urbain, les transports propres et énergies renouvelables. Il sonde l'évolution des pays dans ces domaines et rêve de pouvoir un jour voyager en avion électrique.

Lire les commentaires

  • j’espère qu’ils installeront aussi des bornes à faible puissance à prix plus bas. Il n’y pas que des véhicules à fortes capacités de recharge. Les hybrides rechargeables, les motos rechargeables, et autre future engins électrifiés.

  • Effectivement 100% d’electricité Verte ça n’existe pas .
    Le câble de la station de charge ne va pas directement sur l'éolienne !

  • Les tarifs seront à plus de de 80cents le kwh...
    Plus le facteur temps.... Ici en Belgique le chademo se facture par tranche de 15 min à 5 euros...

  • par carte bancaire via le site mobile de Ionity ? on pourra payer simplement par CB ou pas ?
    énergie renouvelable :) :) :) on y croit tous !!!!! ils vont tirer des câbles des barrages aux bornes...............
    tout est mélanger dans le réseau.
    enfin, ça bouge concrètement. a suivre............

    • Et en France il faut s’y prendre à l’avance, avec toutes les autorisations , EDF, l’administratif, le terrain etc...
      C’est pas pour demain .
      Ils ne rattraperont jamais Tesla !
      De plus le coût d’une station ionity est très au delà qu’une station Tesla.

  • Sur Chargemap j’ai compté environ une vingtaine de point de recharge .
    Le problème c’est qu’elles sont sur des aires d’autoroutes .
    On ne va pas payer l’autoroute pour recharger !
    80% des automobilistes ne prennent pas les péages .
    De plus tout est cher sur autoroute même les recharges.
    Mal vu pour ionity .

  • Ca me fait marrer ces "énergie 100% renouvelable". Ce n'est que purement virtuel, car il n'y a qu'un seul réseau de distribution où toutes les sources de production se retrouvent mélangées... Et à force de vendre des kWh en renouvelable, on va finir, si ce n'est pas déjà le cas, par dépasser la production renouvelable réelle

    • Oui c'est un peu aux gentilles VE les énergies renouvelables et au méchant chauffage l'énergie d'origine nucléaire.

    • Non, pas vraiment car les certificats émis seraient nécessairement des faux. 1 MWh vendu ne peut pas être revendu à un autre distributeur, quant à la masse des Wh vendus par un distributeur, elle ne peut pas être supérieure à la quantité achetée ou produite par ce distributeur qui dans ce dernier cas serait aussi un producteur, la seule catégorie qui pourra survivre à terme.

    • Les plus pressés pourront toujours tenter d'aller se recharger, en jouant aux taupes trans-frontalières sur l'accélérateur de particules caché en profondeur entre la France et la Suisse..., ce sera SAS de Gag-niais !!!

  • Sur les bornes rapides un tarif en fonction de la puissance de charge permettrait d'inciter à ne pas squatter trop longtemps
    ex 20 cts/kWh si P >50 kW
    25 cts/kWh si 30kW < P < 50 kW
    30 cts/kWh si 20kW < P < 30 kW
    35 cts/kWh si 10kW < P < 20 kW
    50 cts/kWh si P < 10 kW

    • Ou une facturation additionnelle dissuadant chaque 15 minutes resté raccordé alors que la batterie est chargé à 100%.
      En revanche, faire payer plus cher parce que la puissance appelée est faible, c'est juste discriminant pour ceux qui comme moi possèdent une voiture avec une recharge "lente" uniquement.

    • une limitation de durée est nettement plus efficace
      ou associé à une demande de quantité souhaitée. ( je prends pour 10KWh )

Partager
Publié par
Hugo LARA @hugolaramars

Articles récents

Voiture électrique : un bonus réduit en 2020 ?

Relativement épargné depuis le début du quinquennat d’Emmanuel Macron, le bonus accordé aux voitures électriques pourrait être revu à la…

20 octobre 2019 11:40

Peugeot e-208 vs e-2008 : duel citadine-SUV électrique

La seconde génération de la citadine Peugeot 208 s’est convertie à l’électrique, tout comme son dérivé SUV 2008. Automobile-Propre vous…

19 octobre 2019 06:51

Une Renault Twingo électrique en 2020

La Twingo sera électrique dès l'année prochaine selon les déclarations d'un cadre de Renault au média britannique Autocar.

18 octobre 2019 17:54

Ford Kuga hybride rechargeable : prix et équipements en détails

Décliné en cinq niveaux de finitions, le Ford Kuga hybride rechargeable débute à partir de 38.600 €.

18 octobre 2019 09:30

Mobilité électrique : Au Mans, le circuit inspire 4 startups

Si la journée XMobility, dont la 2e édition était programmée le 8 octobre dernier, a vu le jour au Mans,…

17 octobre 2019 15:54

Expert, Jumpy, Vivaro : les fourgons électriques PSA pour 2020

Les utilitaires compacts Peugeot, Citroën et Opel auront leur version électrique en 2020, a confirmé le groupe français. La boucle…

17 octobre 2019 13:43

Ce site utilise les cookies.