Version indienne de l’ancienne génération de la Dacia Logan, la Mahindra Verito est proposée à partir de 12.000 euros.

Il n’y pas qu’en Europe que la mobilité électrique se développe. Faisant face à la montée exponentielle de leur parc automobile, les pays émergents cherchent à promouvoir les solutions alternatives au thermique. Alors que Suzuki et Toyota annonçaient il y a peu un partenariat pour le marché indien, Mahindra qui vient de lancer la commercialisation d’une nouvelle voiture électrique. Baptisé eVerito, le modèle est proposé en trois niveaux de finition et vendu à partir 925.000 roupies, soit un peu plus de 12.000 €. Si le véhicule peut sembler abordable vu de chez nous, il ne l’est pas forcément en inde ou le revenu moyen est largement plus modeste.

Surtout, cette Mahindra eVerito est loin de proposer le même niveau d’équipements que nos modèles européens. Non soumis aux mêmes réglementation, elle est totalement dépourvues d’ESP, d’airbags ou d’ABS et va au clairement au plus simple pour réduire son prix au maximum.

Sur la partie technique, les performances sont également assez limitées par rapport aux standards que nous connaissons. Embarquant un moteur électrique de 30,5 kW (41 ch) et 91 Nm fonctionnant en 72 volts, la Mahindra eVerito est loin d’atteindre les mêmes performances qu’une Renault Zoé ou qu’une Nissan Leaf avec une vitesse de pointe strictement limitée à 86 km/h. Même chose côté batterie. Avec seulement 17 kWh, cette eVerito se contente de 110 km d’autonomie théorique.

Pour la recharge, comptez 8h45 sur en 2 kW et environ 1h45 avec une borne semi-rapide, la eVerito tolérant jusqu’à 10 kW.

Si elle devait un jour être lancée en Europe, elle devrait obligatoirement se conformer à la réglementation avec des équipements supplémentaires qui auront forcément des conséquences sur le prix d’achat. Et avec les performances annoncées, pas sûr qu’il vaille la peine que Mahindra s’intéresse aux marché européen.

Inde : Mahindra lance sa voiture électrique à 12.000 €
4 (80%) 1 vote