Avec des immatriculations record en octobre, les voitures hybrides rechargeables ont dépassé pour la première fois les voitures électriques sur le marché français.

Et ce qui devait arriver arriva ! En hausse constante au cours des derniers mois, les ventes de voitures hybrides rechargeables ont surpassé pour la première fois celles de voitures électriques dans l’Hexagone. Sur un marché automobile français en recul de 10 % par rapport à l’an dernier, les voitures hybrides rechargeables ont totalisé 10 199 immatriculations au cours du mois d’octobre, soit une part de marché de 5,96 %. Un record historique qui souligne la popularité d’un segment où l’offre se révèle de plus en plus diversifiée.



À quelques dizaines d’exemplaires derrière, la voiture électrique enregistre 10 004 immatriculations sur la période, s’accaparant 5,84 % de parts de marché. S’il faudra une nouvelle fois patienter jusqu’à la publication du baromètre mensuel de l’Avere France pour découvrir les résultats détaillés de chaque modèle, on connaît d’ores et déjà les chiffres de la Renault ZOE et de la Tesla Model 3, respectivement écoulées à 2 507 et 73 unités au cours du mois écoulé.

 

Près de 12 % de véhicules branchés

En additionnant les ventes de voitures électriques à celles des hybrides rechargeables, les véhicules branchés ont représenté au total plus de 20 000 immatriculations au cours du mois d’octobre, soit près de 12 % de l’ensemble des 171 049 voitures neuves écoulées dans l’Hexagone sur la période.

Au cumul annuel, la voiture électrique conserve une confortable avance. Avec plus de 80 000 immatriculations enregistrées sur les 10 premiers mois de l’année, elle affiche déjà un résultat plus de deux fois supérieur à celui enregistré sur la même période en 2019. Avec plus de 50 000 exemplaires écoulés, l’hybride rechargeable affiche également une très belle progression avec des ventes multipliées par trois par rapport à l’année écoulée.

Source : CCFA