La Renault ZOE permet de circuler en ville sans émissions polluantes

Le marché de la voiture électrique (VP) semble se relever un peu, tiré par la reprise des ventes de la ZOE. Pour autant, les ventes sur les 4 premiers mois de l’année sont en dessous des volumes atteints en 2013.

3 188 voitures électriques avaient trouvé preneur sur le premier quadrimestre 2013, sur la même période cette année ce sont seulement 2 350 exemplaires qui ont été vendus.



Il faut dire que l’année dernière, la ZOE arrivait sur le marché après de longs mois d’attente et un carnet de commande bien rempli, sans compter les concessionnaires qui allaient s’équiper en modèle de démo. Tout cela avait dopé les immatriculations.

Aujourd’hui, le marché de la voiture électrique est dans sa vitesse de croisière, même si l’aide à l’achat proposée récemment par la région Haute-Normandie a certainement eu un peu d’incidence sur les ventes du mois.

Sur avril, la ZOE repasse au-dessus de la barre des 400 exemplaires tandis que la LEAF signe l’un de ses meilleurs mois en terme d’immatriculation. Ces deux modèles continuent de tirer le marché même si la concurrence continue d’avancer.

Ainsi, la e-UP s’est écoulée à 47 exemplaires, la Smart ED à 68 unités et 69 pour la Bluecar. Tesla a immatriculé 18 Model S sur le mois tandis que PSA fait toujours quelques ventes sur ses deux marques sans faire aucune publicité ni d’effort particulier…

Au final, en avril, la voiture particulière électrique représente 0,41% du marché du VP en France, soit son plus haut niveau depuis le début de l’année. Pour autant, ça reste inférieur à la moyenne de l’année 2013 qui était de 0,48%…

immatriculations-voitures-electriques-avril-2014

En savoir plus : Les immatriculations de voitures électriques en France