Hyundai lance en France la commercialisation de sa Ioniq hybride rechargeable. Disponible en une seule finition, la berline « plug-in » coréenne s’affiche au prix de 36.100 € hors bonus écologique.

Après l’électrique et l’hybride, la déclinaison hybride rechargeable de la Hyundai Ioniq est désormais disponible sur le marché français. Si on pensait que la berline coréenne allait être beaucoup plus offensive en termes de tarifs, le constructeur se limite à un seul niveau de finition haut de gamme : l’exécutive.



Résultat : avec un prix de vente fixé à 36.100 € hors bonus (35.100 € bonus déduit), la Hyundai Ioniq hybride rechargeable se ne démarque pas particulièrement de ses concurrentes et affiche seulement quelques centaines d’euros de moins que la dernière génération de la Prius Plug-in, vendue 36.900 €. On avoue avoir un peu du mal à comprendre la stratégie du constructeur coréen qui aurait pu mieux jouer sur les prix en proposant cette déclinaison « plug-in » aux alentours de 30.000 euros en choisissant un niveau de finition inférieur. A finition équivalente, la différence de prix entre une Ioniq hybride et sa déclinaison hybride rechargeable est de 5300 €.

Haut de gamme oblige, cette Ioniq hybride rechargeable est plutôt bien équipée. Au programme : 7 airbags, caméra de recul, climatisation bi-zone, connexion bluetooth, écran couleur 8 pouces compatibles Android Auto/Apple Car Play, jantes alliages 16 pouces, feux à LED, sellerie cuir, siège avant et volant chauffants etc…

Quant à la partie technique, cette Ioniq hybride rechargeable reprend, en partie, les caractéristiques de la version hybride. Associant un moteur essence 4 cylindres de 77 kW et 147 Nm à un moteur électrique 44.5 kW et 170 Nm, elle propose jusqu’à 104 kW de puissance maximale et un 0 à 100 km/h abattu en 10.6 secondes. Garantie 8 ou 200.000 km par le constructeur, la batterie lithium-ion affiche 8.9 kWh de capacité énergétique avec une autonomie NEDC de 63 kilomètres et un temps de charge de 2h45 avec une wallbox 3.3 kW. Côté consommation, les valeurs d’homologation indiquent 1.1 l/100 km, soit l’équivalent de 26 g CO2/km.

En savoir plus :

Un second niveau de finition pour la Ioniq électrique

Sur la version électrique, Hyundai lance également un second niveau de finition : l’exécutive. Vendu 38.850 euros hors bonus, celui-ci ajoute notamment les feux de croisement et de position à LED, la sellerie cuir, le volant et sièges avant chauffants et la surveillance des angles morts.

En savoir plus :