La Chevrolet Volt, objet de curiosité aux Etats-Unis !

La Chevrolet Volt, objet de curiosité aux Etats-Unis !

Le succès de la Chevrolet Volt pousse GM à augmenter la capacité de production de sa voiture hybride plug-in. Mais il s’agit aussi d’en réduire les coûts de fabrication.

On s’en souvient, GM avait déjà augmenté ses objectifs de production pour la Volt, les passant à 10 000 Volts en 2011, puis 60 000 par an à partir de 2012. Selon Bloomberg, qui cite deux personnes proches du dossier, une nouvelle augmentation de la production pourrait être annoncée au salon automobile de Washington la semaine prochaine.

GM produirait alors 25 000 exemplaires en 2011, et jusqu’à 120 000 en 2012. Mais une telle augmentation ne se fait pas en claquant des doigts et le groupe est entrain de solliciter tous ses fournisseurs pour s’assurer de la faisabilité de l’opération.

Publicité


On imagine que l’un des points sensibles doit concerner les batteries. Un des dirigeants de GM avait d’ailleurs indiqué en décembre que LG Chem ne pouvait fournir qu’un nombre limité de cellules de batteries pour la Volt. On imagine donc qu’une solution est sur le point d’être trouvée, avec peut-être un autre fournisseur.

Cette augmentation de la production n’est pas seulement dictée par la demande, mais aussi par l’obligation de faire baisser les coûts de fabrication de la berline. Selon un analyste cité par Bloomberg, GM sera en mesure de vendre ses Volts tant que la subvention de $ 7 500 du gouvernement américain sera effective.

Les 200 000 premières Volt seront éligibles à ce bonus. Ensuite le groupe pourrait bien avoir plus de mal à vendre ses hybrides s’il n’est pas capable d’en faire baisser les coûts. Dan Akerson, le CEO de GM, a d’ailleurs récemment demandé à ses équipes d’étudier la possibilité d’utiliser la technologie de la Volt sur d’autres modèles.

La guerre des coûts ne fait que commencer…

Source : Bloomberg

Publicité