Attendue en 2019, la future Mini électrique se révèle avant sa présentation officielle qui aura lieu dans moins de deux semaines au salon de Francfort.

Censé dévoiler certains détails qui seront présents sur le modèle définitif, cette Mini Electric Concept intègre de nombreux logos « E » pour marquer son appartenance à la famille électrique. On les retrouve dans la signature lumineuse des phares avant et arrière, sur les rétroviseurs et la trappe de recharge. Le tout est réhaussé de jaune. Une couleur qui donne un peu de chaleur au concept et qui intègre les rétroviseurs, une partie de la calandre, le toit, le bas de caisse ou le contour des jantes. Des éléments qui seront appelés à devenir des signes distinctifs de cette future Mini électrique par rapport à la gamme thermique.

Le constructeur met également en avant certaines innovations comme les jantes réalisées en relief à partir d’une imprimante 3D où la présence de fibre de verre sur les boucliers et les bas de caisse.

Pour l’intérieur, il faudra encore patienter puisque Mini n’a pas encore ouvert les portes de son concept.

Autonomie : 300 km théorique

Si le constructeur n’a pas donné de détails techniques, nos confrères de l’Argus, qui ont pu voir le concept en avant-première, évoquent une autonomie théorique de 300 km, une puissance de 170 chevaux et une vitesse de l’ordre de 150 km/h. Des valeurs proches de celles de l’actuelle BMW i3 qui pourront être amenées à évoluer d’ici à la sortie du modèle définitif, prévue en 2019, et dont la production aura lieu sur le site britannique d’Oxford…

Mini Electric Concept : Galerie photos

Francfort 2017 : la Mini Electric Concept en avant-première
5 (100%) 1 vote[s]