MG 4 Luxury

Au Supertest, la MG 4 Luxury a joué des coudes avec la Megane e-Tech. Mais la compacte chinoise enfonce le clou en matière de recharge !

MG se donne les moyens de ses ambitions avec sa nouvelle compacte électrique : la MG 4 parvient à se hisser au niveau des références européennes de son segment, que ce soit en matière de prestations routières et d’autonomie : sur un trajet de 500 km par l’autoroute, nous avons relevé une consommation moyenne de 25,4 kWh/100 km, soit 243 km d’autonomie totale. Les Volkswagen ID.3 et Renault Megane e-Tech EV60 en font autant avec des conditions similaires. Et la Chinoise partage avec elles des capacités de recharge assez semblables, avec un 10-80 % en 35 minutes, sur le papier.

À lire aussi Comparatif Vidéo – MG4 vs Renault Megane : un duel pour monter sur le trône des compactes électriques

La recharge en bref

  • Puissance AC max. : 11 kW
  • Puissance DC max. : 135 kW
  • Temps de recharge AC (10-100 %) : 6 h 30
  • Temps de recharge DC (10-80 %) : 35 min.
  • Puissance DC max. observée : 144 kW @ 53 %
  • Puissance moyenne observée : 109 kW

Courbe de recharge de la MG 4 Luxury : un plein utile en 25 minutes

Lors de notre première prise en main, nous avons chronométré la recharge type de la MG 4 en 30 minutes. Cela était déjà bien mieux que ses concurrentes et dépassait les promesses des brochures. C’est l’une des volontés de MG qui est prêt à sacrifier les valeurs de ses plaquettes pour ne pas donner de mauvaises surprises aux clients, et ce, afin de mieux les satisfaire. Tout le contraire d’autres constructeurs, mais on ne relance pas le débat. Cependant, lors de cette recharge, nous avions repéré un trou entre 53 et 55 % de charge, faisant perdre plus de 4 minutes.

À lire aussi Essai – MG 5 Autonomie Étendue : les temps de recharge et de voyage de notre Supertest

Ce qui n’a pas été le cas cette fois-ci. Toujours dans les mêmes conditions, exception faite d’une température plus froide, la MG 4 a présenté une courbe de recharge constante, et copieuse pour une voiture de cette envergure. Ainsi, le 10-80 % a réclamé à peine 25 minutes, ce qui fait de la compacte l’une des plus rapides à faire son plein après les Coréennes sur plateforme e-GMP 800 V ! Bien sûr, les quantités sont bien différentes, mais sa puissance de recharge moyenne de 109 kW n’a pas à rougir non plus : c’est plus qu’avec un Nissan Ariya ou un Model Y Performance, et c’est un record dans cette catégorie !

Dans le détail, la 4 présente un long plateau gravitant autour de 135 kW de moyenne jusqu’à 60 %, là où la courbe commence à chuter. La baisse de puissance est forte, mais elle se stabilise raisonnablement entre 65 et 85 %. A 80 %, la voiture encaisse encore 58 kW de puissance, soit -59,7 % par rapport au pic observé sur cette courbe.

La fin de charge n’en est pas moins intéressante puisqu’il faut tabler sur 9 minutes de plus pour aller chercher les 90 %. Mais il est inutile de rester branché d’avantage puisqu’il faut tabler sur 29 minutes pour finir la charge… à 98 %. Un comportement que nous avions déjà remarqué auparavant. Mais le phénomène ne se produit pas lors d’une recharge en courant alternatif : nous avons bel et bien récupéré le véhicule avec une charge à 100 %. Enfin, lors d’une long trajet, nous n’avons constaté aucune différence de performance de recharge rapide avec le préconditionnement de la batterie à activer manuellement.

Courbe de recharge type
10 à 80 %  80 à 100 %  10 à 100 %
Temps de recharge (en min) 25 38 63
Autonomie gagnée (en km) 170 49 219

Autonomie récupérée : 185 km en 30 minutes

Les puissances moyennes et temps de recharge n’ont de véritable sens que lorsque entre dans l’équation les consommations, et donc l’autonomie. En se basant sur nos mesures de consommation, la MG 4 est capable de récupérer 129 km en 15 minutes et 185 km en une demi-heure. C’est tout simplement la meilleure des électriques accessibles, la Peugeot e-208 pouvant reprendre 161 km en 30 minutes, alors que se trouvent au-dessus de la Chinoise uniquement des gros SUV mieux dotés (193 km en 30 minutes avec le Ford Mustang Mach-E par exemple). Il faudra payer beaucoup plus cher pour avoir mieux.

Autonomie récupérée
Temps de recharge (en min) 15 30 45 60
Autonomie gagnée (en km) 129 185 209 211

Coût des recharges de la MG 4 Luxury

La MG 4 ingurgite en moyenne 45,30 kWh entre 10 et 80 % de charge, selon les informations communiquées et facturées par les bornes. Ionity demeure très logiquement comme la plus onéreuse des solutions en faisant grimper le coût de revient sur autoroute à 18,38 €/100 km. Chez Fastned, on retrouve un coût final de 15,71 €/100 km.

Coût des recharges par opérateur
Ionity Fastned Electra Lidl
Prix unitaire (€/kWh) 0,69 0,59 0,49 0,40
Prix total (10-80 %) 31,3 26,7 22,2 18,12
Coût de revient (€/100 km) 18,4 15,7 13,1 10,7

Temps de trajet pour 500 km : 5 h 21

Destinée au plus grand nombre, et donc à des débutants dans le monde de la mobilité électrique, la MG 4 ne propose pas de planificateur d’itinéraire : le GPS ne communique que le temps de trajet. Il ne donne pas d’indication sur les bornes où il faut se ravitailler, et n’alerte pas le conducteur sur le fait que la destination est hors de portée. Heureusement, l’indicateur d’autonomie restante semble un peu mieux calibré qu’à bord du ZS EV, mais il peut toujours être trompeur en raison des écarts importants de consommation d’une situation à l’autre.

À lire aussi Essai Renault Megane e-Tech : les temps de recharge et de voyage issus de notre Supertest

Il faut donc s’en remettre à des planificateurs indépendants, à l’image d’ABRP ou de Chargemap. Les deux proposent un parcours avec trois arrêts, mais Chargemap se montre plus fin dans ses prévisions : il prévoit des arrivées devant les bornes avec moins de 20 % de charge, faisant gagner du temps, au contraire d’ABRP. Avantage à l’application française sur ce coup, qui anticipe 56 minutes de recharge contre 76 minutes avec ABRP.

Dans notre cas, nous avons compté un total de 49 minutes de recharge, en trois arrêts. Ajouté au temps de parcours habituel (4 h 20) et aux forfaits d’évolution sur les aires (3 x 4 minutes), cela porte le temps de parcours pour 500 km à 5 h 21. La polyvalence est plutôt remarquable pour cette compacte électrique qui présente l’un des meilleurs temps de parcours de sa catégorie. Encore une fois, il faudra faire le choix d’un plus gros véhicule pour aller plus vite. A titre de comparaison, rappelons que les Renault Megane e-Tech et Volkswagen ID.3 Pro ont présenté sur le même parcours des temps de 5 h 42 et 5 h 35 respectivement.

Le Supertest, c’est quoi ?

Amoureux des chiffres et allergiques aux fiches techniques officielles, le Supertest, nouveau format d’essai d’Automobile-Propre, est fait pour vous, rassemblant des données collectées lors d’un essai en conditions réelles et selon un protocole transparent et précis. Nous les ajouterons le mercredi suivant la publication du second volet consacré à la MG 4 Luxury à notre article récapitulatif permettant de confronter les valeurs relevées des modèles essayés, ce qui fera toute la valeur de la rubrique.

Si vous souhaitez aller plus loin, n’hésitez pas à consulter nos essais et à échanger avec la communauté sur notre forum de discussion.