L’énergéticien allemand Eon a annoncé ce lundi 6 novembre son intention de déployer  10.000 bornes de recharge rapide en Europe d’ici à 2020.

Alors que Ionity, un consortium regroupant plusieurs grands constructeurs, annonçait la semaine dernière vouloir déployer 400 stations à charge ultra-rapide à travers l’Europe d’ici 2020, l’énergéticien Eon annonce vouloir aller beaucoup plus loin. Dans un communiqué, le groupe promet d’installer 10.000 points de charge rapide à travers l’Europe au même horizon.



Pour l’heure, la communication du groupe reste évasive et on ne sait pas quels pays seront concernés en priorité ni avec quel calendrier. Seule affirmation : les infrastructures installées seront des bornes ultra-rapides à 150 kW de puissance pouvant être facilement mises à jour pour atteindre 350 kW avec l’arrivée de la nouvelle génération de véhicules électriques.

Si Eon n’est pas très connu en France, le groupe a déjà établi plusieurs partenariats dans le monde de l’électro-mobilité. Associé à Clever au Danemark, Eon travaille également avec le réseau de stations-services Tank&Rast pour déployer des bornes ultra-rapides le long des autoroutes allemandes. Au total, Eon revendique quelque 6000 points de charge à son actif.

Pour promouvoir son engagement, Eon a publié plusieurs vidéos dont l’une mettant en scène différents véhicules électriques « hors norme » dont un « Monster Truck » et plusieurs supercar.

Reste maintenant à savoir si Eon tiendra son objectif dont la réussite dépendra sans doute des partenariats qu’il parviendra à établir. Affaire à suivre…