[Enquête] Pourquoi vous n’êtes pas près de voir les Polestar en France ?


Infos Automobile-Propre. La marque sportive électrique de Volvo est toujours absente du marché français. Et elle nous a confirmé que son arrivée n’était pas encore prévue.

Premières images du SUV 3, teaser du SUV coupé 4, prototype de la berline 5 annoncé au « Festival of Speed » de Goodwood (Royaume-Uni)… L’actualité est chargée en ce moment chez Polestar, qui fêtera en octobre ses cinq ans. Mais peut-être que cette jeune marque vous est totalement inconnue…

Publicité

Petit retour en arrière pour situer les choses : en 2017, Volvo décide de faire de son préparateur et label sportif une marque à part entière, dédiée aux véhicules électrifiés hautes performances. L’aventure a commencé avec le coupé 1, un modèle hybride rechargeable produit en série très limitée.

Citroën bloque Polestar chez nous

Puis le premier véhicule de grande distribution a été la berline 2, 100 % électrique (comme le seront désormais tous les modèles de Polestar). Les livraisons de la 2 ont commencé courant 2020. Vous n’en avez jamais croisé ? C’est normal : le constructeur est toujours absent du marché français.

La France faisait bien partie des pays de lancement prévus par Polestar. Mais la non-présence de la firme sur notre territoire a une origine juridique. Citroën a fait bloquer l’arrivée de Polestar dans l’Hexagone ! Le français n’a pas aimé le logo du suédois, composé de deux chevrons qui se font face. Si à l’époque, le tribunal avait rejeté les demandes de Citroën sur la contrefaçon de marque, il lui avait donné raison pour l’atteinte aux marques, Polestar pouvant tirer profit de la renommée du français, connu depuis des décennies comme la marque aux chevrons.

À lire aussi Polestar 2, 3, 4 et 5, la famille au complet avant l’heure

Mais cette affaire remonte à deux ans, et la décision judiciaire indiquait à l’époque une interdiction d’utilisation du logo Polestar en France pour six mois. Pourtant, cela dure et toujours pas de Polestar à l’horizon pour nous. Quand la marque a annoncé son expansion à une dizaine de pays supplémentaires entre 2021 et 2022 dans une stratégie de croissance rapide, la France n’était pas au menu. En début de cette année, une commercialisation en Espagne a même été annoncée, alors que c’est un pays où l’électrique est encore en retard.

Chez nous, lorsque vous voulez voir un site de la marque, on tombe sur le même message à caractère judiciaire affiché depuis 2020. Nous avons contacté Polestar, qui nous a expliqué qu’il ne pouvait commenter cet aspect, car « il s’agit d’un problème juridique en cours ». Nous avons également contacté Citroën pour connaître sa position, mais le constructeur n’a pour l’instant pas donné suite à notre demande.

Pas question d’en faire des Volvo

Résultat, Polestar a indiqué à Automobile-Propre qu’il n’y a « aucun plan pour un lancement en France ». C’est assurément un coup dur pour la marque, qui doit encore faire une croix sur un marché important de la voiture électrique en Europe. Désormais, plus d’une voiture sur dix vendues dans l’Hexagone est une électrique. Une part qui va forcément continuer à grandir, l’Europe ayant quasiment acté la fin de la vente de voitures thermiques neuves à partir de 2035.

Polestar perd ainsi des années précieuses en France pour construire sa notoriété, d’autant que la clientèle électrique (et hybride) n’a pas peur d’opter pour de jeunes labels afin de se distinguer, surtout si une marque connue est derrière pour rassurer, en l’occurrence Volvo ici.

On pense alors à l’idée d’une solution intermédiaire : vendre les Polestar avec le logo Volvo. Changer quelques badges semble facile. Mais la marque a été claire : « Ce n’est pas une option. Polestar est une marque complètement séparée de Volvo ». 2, 3, 4 et 5 : on n’est donc pas près de voir ces numéros sur nos routes.

À lire aussi Essai Polestar 2 : la tueuse de Tesla que vous ne pouvez pas acheter en France

Publicité

Sur le même sujet

Commentaires

Copyright © 2023 Automobile Propre - Tous droits réservés Mentions légales Site édité par Saabre