Plusieurs exploitants de stations de charge à haute puissance ont annoncé ce samedi 26 janvier avoir fermé des bornes ultra-rapides afin d’examiner un problème potentiel de sécurité lié aux câbles de charge.

EDIT du 29 janvier à 17.00 h :
Ce mardi 29 janvier, le fabricant Huber + Suhner a annoncé que les tests et vérifications effectués sur ses câbles refroidis par liquide n’ont révélé aucun défaut et qu’ils étaient conformes aux normes.
En conséquence, Fastned et Ionity ont annoncé sur leur site que les bornes ultra-rapides qui avaient été fermées sont à nouveau disponibles.

_____________________________

Le réseau Fastned présent aux Pays-Bas et en Allemagne a le premier lancé ce samedi un avertissement à ses clients annonçant la fermeture de ses bornes ultra-rapides de 175 kW en précisant que les chargeurs rapides de 50 kW restent disponibles. Peu après, Electrify America, la filiale américaine de Volkswagen diffusait une information similaire. A l’origine de cette décision : un problème de sécurité signalé sur un câble refroidi par liquide fourni par la société Huber + Suhner et qui équipe une borne ultra-rapide ABB.

Dans la journée, un communiqué publié sur le site de Ionity signalait que des stations de son réseau européen à haute puissance étaient également fermées pour les mêmes raisons.

«La sécurité de nos clients est primordiale», déclare Michael Hajesch, PDG d’Ionity. «Bien qu’aucune de nos stations n’ait été affectée par un incident, nous fermons par mesure de précaution toutes celles qui sont équipées d’un câble Huber + Suhner. Les investigations sont en cours et nous coopérons avec nos partenaires et fournisseurs pour permettre un fonctionnement normal dans les meilleurs délais ». La mesure concerne 20 stations Ionity en France, Autriche, Suisse, et Danemark. Les bornes ultra-rapides Ionity situées en Allemagne, Italie, Belgique, Suède et Norvège ne sont pas concernées.

A l’heure où nous écrivons ces lignes, aucun détail n’a filtré au sujet du défaut détecté sur ce câble refroidi par liquide.

EDIT du 27 janvier à 15.30 h :
Un communiqué publié par le fabricant de câbles Huber + Suhner nous apprend que l’incident s’est passé en Allemagne, sur une station de charge située sur le site d’essai d’un fabricant de bornes.  Personne n’a été blessé. Un court-circuit s’est produit dans la fiche. Le circuit du liquide de refroidissement synthétique et non conducteur ne semble pas être en cause. Le câble concerné est un prototype de première génération livré pendant l’été 2017. Les câbles de série actuellement fournis aux fabricants de bornes se distinguent des premiers prototypes en raison notamment d’une étanchéité accrue.
Selon Huber + Suhner, ses produits sont conformes aux normes, mais, par mesure de sécurité, le fabricant a conseillé à ses clients de suspendre l’utilisation de toutes les bornes de charge utilisant ces câbles, et ceci jusqu’à la fin des vérifications et tests en cours.

Stations françaises fermées ?

Il semble donc à priori que les 4 stations françaises du réseau soient fermées. Le « help desk » (SAV) de Ionity France contacté ce dimanche matin par téléphone n’a toutefois pas pu nous le confirmer. L’employée (qui ne comprend pas le français) n’était pas au courant d’un quelconque problème et nous a signalé qu’elle n’a pas reçu d’appel pour des bornes françaises. Sur le site Chargemap aucun commentaire ne signale pour l’instant une borne Ionity indisponible. Quant au service presse de Ionity il ne répondait pas au téléphone ce dimanche matin. Nous lui avons envoyé un courriel et si nous recevons une réponse nous adapterons cet article.

Evidemment, si certains de nos lecteurs ont des infos sur la disponibilité des bornes françaises à haute puissance, ils sont invités à le signaler dans les commentaires ci-dessous.

Des bornes ultra-rapides Ionity et Fastned fermées pour un problème de sécurité
4.7 (94.29%) 14 votes