A compter de ce vendredi 1er septembre, Sodetrel augmente les tarifs du réseau Corri-Door pour les titulaires de cartes en itinérance. Une décision contestée qui tend à pénaliser les usagers ayant opté pour des badges interopérables.

L’interopérabilité, ce n’est vraiment pas gagné ! Alors que ChargeMap lançait début juin son ChargeMap Pass, la start-up française dénonce sur son blog la hausse de tarifs appliquée aux opérateurs tiers par Sodetrel pour son réseau Corri-Door depuis ce vendredi 1er septembre. ChargeMap, Freshmile, New Motion… selon Sodetrel, cette hausse de tarifs concerne tous les opérateurs de mobilité passant par la plateforme GIREVE pour se connecter. Seule exception : les cartes distribuées par les constructeurs ayant financé le déploiement du réseau (Renault, Nissan, BMW & Volkswagen).

MAJ 01/09/2017 13:00 : les équipes Nissan ont contacté la rédaction pour rappeler que les possesseurs d’un Zero Emission Charge Pass (solution Kiwhi Pass) n’ont pas accès au réseau Corri-Door. Idem pour le e-Pass de Volkswagen.

Plus cher qu’un accès sans abonnement

Déjà plus chère de 10 centimes, la charge rapide en itinérance sur le réseau Corri-Door est désormais facturée 1,32 centimes par tranche de 5 minutes, soit 32 % de plus qu’un accès sans abonnement. Facturé 1 €/5 minutes, celui-ci peut être directement acheté via l’application mobile de Sodetrel.

« Sans abonnement, un particulier va payer 1 € via l’application Sodetrel alors que nous achetons et revendons la même prestation sans faire aucune marge pour 1.32 €. À cela s’ajoute le fait que nous assurons le marketing pour recruter des clients venant se brancher, que nous supportons le coût des transactions bancaires et que nous assurons le premier niveau de SAV vis-à-vis de nos clients lorsqu’ils rencontrent des difficultés sur les bornes Corri-Door. Sodetrel vend donc les recharges plus cher à ses distributeurs qu’à un particulier » s’agace Yoann Nussbaumer, PDG de ChargeMap et fondateur de Saabre, société éditrice d’Automobile-Propre.

 

Avec abonnement Sodetrel Zen Avec abonnement Sodetrel Premium Sans abonnement Sodetrel Badges en itinérance
Coût mensuel 3 €/mois 30 €/mois Selon opérateur
Coût recharge/5 mn 0.7 € 2 heures gratuites puis 0.5 €/min 1 € 1.32 €
Coût recharge/30 minutes 4.2 € 3 € 6 € 7.92 €

 

Protectionnisme ?

Si Sodetrel justifie cette hausse de tarif par les investissements liés à la construction de ce réseau, l’opérateur s’est bien gardé de faire évoluer ses tarifs pour ses propres clients. Aussi, la véritable explication se trouve sans doute ailleurs. Il ne faut pas oublier que l’itinérance n’est pas une option mais bien une obligation légale pour les opérateurs qui doivent, à minima, ouvrir leur réseau à une plateforme d’interopérabilité comme GIREVE ou Hubject. Seulement voilà, Sodetrel n’est pas seulement un installateur et un exploitant de bornes mais aussi un opérateur multi-réseaux qui doit voir d’un très mauvais œil l’arrivée de concurrents comme ChargeMap ou New Motion. Cette hausse de prix sur Corri-Door, un réseau particulièrement fréquenté par les utilisateurs, n’est donc pas le fruit du hasard et peut apparaître comme une façon détournée d’inciter les conducteurs à choisir le Pass Sodetrel qui, selon le site de l’opérateur, permettrait d’accéder à 36000 bornes en France et en Europe.

« Ce réseau a été en partie financé par l’Europe (50 % d’un montant global de 9 millions d’euros ndlr). Il devrait être exemplaire en termes d’itinérance. Après avoir aboli les frais d’itinérance dans la téléphonie mobile, la commission Européenne devra sans doute s’attaquer aux tarifs de l’itinérance électrique. » regrette Yoann Nussbaumer.

L’usager perdant

Au final, dans cette nouvelle guerre de l’interopérabilité, le principal perdant reste l’usager qui risque de devoir continuer à voguer entre différents badges pour obtenir les tarifs les plus attractifs. De quoi dégoûter plus d’un conducteur d’avoir choisi la voiture électrique

Corri-Door : quand Sodetrel et EDF font payer l’itinérance aux usagers
5 (100%) 1 vote