Attention, cette Ami déguisée en aventurière sera produite en série très limitée, avec seulement 50 exemplaires. Le prix est corsé pour une Ami !

Fin 2021, Citroën avait présenté le concept My Ami Buggy, une Ami prête pour l’aventure. Le modèle avait l’accastillage du bon baroudeur : gros pneus, grilles de protections devant les optiques, projecteurs sur le toit…

C’était un délire de designers, dévoilé quelques jours avant Noël. Mais surprise, voici la version de série ! Face « au succès rencontré par le concept », Citroën va en effet mettre en vente cette My Ami Buggy. Attention, c’est une « Ultra Limited Edition », une édition très limitée : seulement 50 exemplaires seront disponibles à la vente.

Si le modèle mis en vente a un look simplifié (pas de grilles pour les optiques ou de pare-bluffe), il a tout de même des éléments spécifiques osés. À commencer par des portes supprimées ! Elles sont remplacées par des portillons tubulaires, façon entrée de supermarché. De quoi bien profiter de la conduite cheveux au vent. D’autant qu’il y a aussi un inédit toit ouvrant, sous forme de bâche enroulante. Voilà qui rappellera des souvenirs à ceux qui ont eu une 2CV.

À lire aussi Témoignage Citroën AMI : que vaut la petite électrique au quotidien ?

La My Ami Buggy reprend la teinte kaki du concept. Les jantes 14 pouces sont dorées. Quelques stickers jaunes sont visibles sur la carrosserie. La teinte jaune se retrouve à l’intérieur, pour les bacs de rangement et le crochet de sac intégrés à la planche de bord. Le véhicule reçoit des tapis de sol avec liseré jaune et un filet de séparation entre les sièges.

Il est évidemment question de plumage et non de ramage, puisque la fiche technique ne change pas. Il n’y a ainsi pas un deuxième moteur électrique pour avoir quatre roues motrices façon 2CV Sahara ! Il y a toujours un petit bloc de 6 kW et une batterie de 5,5 kWh, donnant une autonomie de 75 km.

Comme déjà dit, seulement 50 véhicules seront en vente, à partir du 21 juin (12 heures) sur le site dédié à l’Ami. Et Citroën se lâche sur le prix, fixé à 9 790 € !

À lire aussi Essai Citroën AMI : quelle autonomie pour la sans-permis électrique ?
Avis de l'auteur

À près de 10 000 €, je préfère avoir une Ami à l’habitacle plus confortable et mieux équipée. Face aux voitures sans permis électriques plus onéreuses, ce serait un nouveau succès pour le modèle.