Rodolphe Meyer, l’ingénieur derrière la chaîne YouTube « Le Réveilleur » / Capture

Faut-il rouler en voiture électrique plutôt qu’en thermique pour sauver le climat ? L’ingénieur et youtubeur « Le Réveilleur » a mené l’enquête. Aussi longue qu’un long-métrage, sa vidéo analyse en détail l’impact environnemental des deux technologies. Un regard précis et objectif qui démantèle de nombreuses idées reçues sur les véhicules à batterie.

Une heure et quart à combler ? Plongez-vous dans la dernière vidéo publiée par le youtubeur Rodolphe Meyer sur sa chaîne Le Réveilleur. Cet ingénieur docteur en sciences de l’environnement répond à la sempiternelle question : « la voiture électrique est-elle écologique ? ». Son analyse sans parti pris exploite des sources fiables et systématiquement citées. De l’extraction minière au recyclage en passant par la fabrication, l’origine de l’énergie et l’usage, il compare l’ensemble des impacts du véhicule électrique à ceux des voitures essence et diesel.

Un travail d’orfèvre au large spectre, qui aborde également les questions de coûts, de la recharge, du réseau électrique et se penche sur les fake news. Rodolphe Meyer dissèque ainsi les propos de Guillaume Pitron, un journaliste éminemment opposé au véhicule à batterie. « Monsieur Pitron fait dire n’importe quoi à cette étude en sortant ce passage de son contexte », lance-t-il, en référence à un document de l’ADEME exploité à tort par le médiatique détracteur.



La voiture électrique moins écologique que le vélo

Au terme de sa longue analyse, le youtubeur affirme que « dans un pays avec une électricité relativement bas carbone, une voiture électrique [est] plus écologique qu’une voiture thermique ». « Elle permet une réduction importante des émissions de CO2, de la pollution de l’air et de la dépendance aux ressources fossiles » résume Rodolphe Meyer.

L’ingénieur, vêtu sur certaines séquences d’un t-shirt arborant un vélo, tempère en rappelant que « les impacts d’une voiture individuelle restent tout de même importants ». « Même si une voiture électrique est plus écologique qu’une voiture thermique, elle n’est pas nécessairement écologique dans l’absolu », précise-t-il. Pour Le Réveilleur, il est sain de critiquer le véhicule électrique si l’objectif est de « réduire son usage au profit du vélo et des transports en commun ». « Mais si la critique de la voiture électrique bénéficie aux voitures thermiques, c’est tout de suite beaucoup moins bien », conclut-il.

Avez-vous regardé l’intégralité de la vidéo ? Dites-nous en commentaire ce que vous en avez pensé.