Barack Obama en visite chez Smith Electric Vehicles.

Barack Obama en visite chez Smith Electric Vehicles.

Alors que Ford s’apprête à lancer son Transit Connect Electric, GM vient d’annoncer un investissement dans Bright Automotive et sa camionnette IDEA (une PHEV). De son côté, le Président Obama a visité le constructeur de camions électriques Smith pour promouvoir sa politique verte.

Ford n’a pas encore annoncé le prix de la Connect Electric. Les premiers modèles devraient apparaître au mois de décembre, en même temps que la Nissan Leaf, bien qu’elle s’adresse à un marché différent. Tous les Transits Connect sont fabriqués en Turquie, et l’usine enverra des véhicules sans moteurs vers le Michigan. Là elle sera équipée d’une batteries lithium-ion de 28 kw/h (fabriquée par la joint-venture entre Johnson Controls et le français SAFT) et d’un moteur de 55 kilowatts. La vitesse maximale sera de 75 miles, l’autonomie de 80 miles. Les chiffres de production sont très bas, seulement 1 000 exemplaires en 2011.

Le Ford Transit Connec Electrique

Le Ford Transit Connec Electrique.

Bright Automotive est un peu le Tesla de l’utilitaire. Créé par des passionnés du véhicule électrique et basé dans l’Indiana, Bright compte Google parmi ses premiers investisseurs. L’IDEA est une camionnette hybride avec une charge utile d’une tonne (plus grande que la Transit Connect) et une carrosserie en aluminium très aérodynamique. Elle est équipée de batteries rechargeables de 13 kw/h qui lui permettront de rouler 40 miles en mode électrique. GM vient d’investir $5 millions dans Bright en échange de 5% des parts, et l’IDEA sera donc pourvue d’un moteur et d’une transmission GM. Bright attend également un prêt de $450 millions du gouvernement fédéral. La production devrait commencer au début 2013 et une production annuelle de 50 000 véhicules est prévue.



L'Idea, de Bright Automotive.

L'Idea, de Bright Automotive.

Le Newton, fabriqué par Smith Electric Vehicles dans l’état du Missouri, est un camion de 8 tonnes de charge utile. Produit par Avia (de la République Tchèque) et importé sans moteur/transmission, Smith y installe un moteur électrique de 120 kw et des batteries lithium-ion qui permettent une autonomie de 160 km et une vitesse de pointe de 50 miles. Les premiers clients sont AT&T, Coca Cola et Frito Lay. Les 510 premiers exemplaires seront tous equipés d’un système de télémétrie qui permet à Smith d’étudier leur usage et leur fonctionnement. Le constructeur a obtenu des subventions fédérales de $32 millions, et la visite du Président Obama.

Le Newton, de Smith Electric Vehicle

Le Newton, de Smith Electric Vehicle.

Il y a un an environ, Obama a également visité Navistar, un des plus grands constructeurs de camion aux USA, qui venait de recevoir $39 millions de subventions pour le développement d’un camion de livraison électrique. Basé sur un design anglais, le eStar a un moteur électrique de 70 kw, une charge utile de 2 tonnes et une autonomie de 160 km. Les batteries peuvent être remplacées en moins de 20 minutes. Le constructeur se dit enchanté du potentiel commercial, et prévoit une production totale de 400 véhicules en 2010. Parmi les premiers clients, on trouve la compagnie Fedex.

Le Navistar eStar

Le Navistar eStar.

Pour ne pas être en reste, Freightliner, la filiale de Daimler et leader du marché des camions aux US, est entrain de mettre les bouchées doubles pour rattraper son retard. La firme vient de s’allier avec Tesla pour développer un camion de livraison électrique.

Il semble donc que tout d’un coup les utilitaires électriques sont à la mode. Pourtant il y a d’autres solutions “vertes”. Nous verrons dans un prochain article où en sont les autres technologies.