Les Buddy Car en cours de recharge

Suite à notre weekend de 4 jours à Oslo, Yoann et moi avons été surpris de voir autant de voitures électriques au Km2 ainsi qu’un nombre incalculable de bornes de recharge partout dans la ville. Une voiture nous a intrigué : la Buddy Car.

Un citoyen d’Oslo, habitant un immeuble en copropriété, sans aucune possibilité d’avoir un garage ou une prise électrique sur une place de parking privée, ne sera en aucun cas gêné ou pénalisé. Il trouvera de toute manière une place de parking publique près de son domicile, équipée d’une borne de recharge à 16A et totalement gratuite pour les véhicules électriques.



Ajoutez à cela le fait que l’électricité pour les recharges des VE ne soit pas facturée aux usagers, que toutes les places de parking partout soient gratuites pour les VE (sauf les parkings sous-terrain exploités par des sociétés privées), que les VE aient le droit de circuler sur les voies réservées pour les bus et les taxis (même sur le périphérique), que l’accès à la ville de l’extérieur nécessite de payer un péage à chaque passage sauf pour les véhicules électriques, que les acquéreurs de voitures électriques sont exonérés de la TVA sur l’achat du véhicule, que la plus part de l’électricité norvégienne est renouvelable, issue de barrage hydroélectriques, donc totalement décarbonée… La liste des avantages pour favoriser le VE est longue !

Ce voyage nous a permis de prendre la mesure de l’écosystème en place dans cette ville de plus de 700 000 habitants, et qui prévoit à l’échelle 2020 une population de 1 000 000 d’habitants (plus grosse croissance démographique d’Europe).

Le phénomène Buddy Car

La Buddy Car est l'une des voitures électrique les plus populaires à Oslo

Nous avons également été intrigués par des voitures minuscules, au look tout à fait spécial : les Buddy Car. A l’origine, des voiturettes électriques étaient conçues au Danemark depuis 1988. La production a commencée en Norvège dès 1999. Les premières Buddy Car sont sorties en 2005. Elles étaient alors appelées « Kewet Buddy Citi-Jet 6 ».

Le nouveau modèle (actuel) appelé Buddy M9 est sorti en 2009. La société Buddy Electric AS (http://www.buddyelectric.no) est entrain de développer un futur modèle utilitaire appelé la « Buddy Flexy Van ». Ce modèle est au stade de prototype, en partenariat  avec une société de design Norvégienne : Eker Design. La production actuelle (de la Buddy M9) se fait en petites séries à la demande, ou par des petites commandes. Aujourd’hui dans tous les cas, tout le monde connait cette voiture communément et simplement appelée « Buddy » !!

Assurément taillée pour la ville, cette petite voiture (L2,44m, l1,49m, h1,51m) permet de se faufiler partout et surtout de se garer légalement en position perpendiculaire au trottoir, comme une moto et comme la Smart. Les Norvégiens sont du genre très pragmatique et la popularité de la Buddy en Norvège est grande et due à la contraction du fait de sa taille petite, de son coté très économique et de son look atypique. Tout cela contribue à l’image sympa et attachante de la voiture.

Une brochette de Buddy Car !

Cette voiture est vraiment dépouillée de tous les artifices actuels, elle regroupe l’essentiel pour aller d’un point A vers un point B, de la manière la plus économique qui soit. En ce sens, elle me fait beaucoup penser à ce que j’appellerai notre équivalent Français : la Mia électrique – www.mia-electric.com (à noter qu’en 4 jours à Oslo nous n’avons croisé qu’une seule Mia, dans la masse écrasante de Ion, C-Zéro, Leaf and Co – [ceci est message à Mia…]).

Buddy est homologuée pour 3 adultes mais, effectivement, les 2 places arrières seraient plutôt pour des enfants. La Buddy est prévue pour être rechargée sur le réseau standard, à 16A maximum. Sa vitesse maximale est de 80 Km/h et l’accélération de 0 à 50 Km/h est donnée en 7 secondes.



La batterie Nickel Métal Hybride de nouvelle génération ne nécessite pas d’entretien et est garantie 10 ans ou 100 000 Km. L’autonomie se situe ente 60 et 120 Km, en fonction de la météo, du terrain et surtout du conducteur. Vous pouvez retrouver toutes les spécifications techniques sur le site du constructeur .

Au total en 2011, la marque a vendue 125 Buddies en Norvège, ce qui représente 6% de part de marché des voitures électriques du pays cette année.

Et vous, comment trouvez-vous cette Buddy Car ? Seriez-vous prêt à rouler dans une telle voiture ? Quels bénéfices penseriez-vous tirer de circuler avec la Buddy ou avec une Mia ? Une Buddy ou une Mia pourrait suffire à votre usage quotidien de l’automobile ?

PS : sur le site y a des photos très sympas avec portes vélos ou portes ski / snow, if you like ;)