Avec près de 15.000 immatriculations sur l’ensemble du premier trimestre 2016, le marché de la voiture hybride confirme son dynamisme et ce malgré la réduction du bonus en début de l’année.

La nouvelle baisse du bonus écologique accordé aux voitures hybrides, désormais réduite à 750 € contre 2000 € l’an dernier, n’aura pas découragé les acheteurs. Avec 14815 immatriculations au premier trimestre 2016, le marché de la voiture hybride enregistre une progression de 8 % par rapport à l’an dernier (13690 immatriculations).

70 % de parts de marché pour Toyota

Résolument leader de la technologie hybride, Toyota domine largement le marché avec un total de 10271 immatriculations, soit près de 70 % du marché. Et s’il fallait ajouter les modèles de Lexus, marque sœur du groupe nippon, la part de marché de l’ensemble des marques du groupe représenterait 77 % des ventes.

Au classement par modèle, c’est la petite Toyota Yaris hybride qui caracole en tête des ventes. Avec 4412 immatriculations au cours du 1er trimestre, elle s’accapare 30 % de parts de marché. Elle est suivie par les trois autres modèles de Toyota : la Toyota Auris hybride (3757), le Toyota RAV4 hybride (1199) et la Toyota Prius (903).

Publicité


Du côté des autres constructeurs, PSA arrive en seconde position, essentiellement grâce à la Peugeot 508 RXH et au Peugeot 3008 Hybrid4 avec des immatriculations respectives de 959 et 338 exemplaires au cours du premier trimestre. Possédant aujourd’hui la plus large gamme de véhicules hybrides, Lexus totalise quant à lui près de 1200 immatriculations au cours du premier trimestre.

Les ventes de voitures hybrides en France au premier trimestre 2016

Publicité