La voiture électrique est-elle assez fun ? Non, selon les conclusions d'une étude publiée par Continental qui met en exergue les problèmes d’image du véhicule électrique qui n’est pas suffisamment associé au plaisir de conduite aux yeux du grand public.

Si les voitures électriques sont clairement identifiées comme écologiques, elles ne sont que très peu associées au plaisir de conduite. C’est la conclusion d’une étude menée par l’équipementier allemand Continental auprès d’un panel de 1800 conducteurs allemands et 2300 conducteurs américains.

voiture_electrique_fun_02

Ainsi si plus de 70 % des sondés s’accordent sur le fait que la voiture soit écologique, seuls 26 à 31 % pensent qu’elle est également « fun » à conduire. Côté look et sportivité, l’image véhiculée par la voiture électrique n’est également pas exceptionnelle comme en témoigne les résultats présentés sur le graphique ci-dessus.



« Après plusieurs années d’expansion, la voiture électrique est actuellement confrontée à des problèmes d’image » souligne José Avila, en charge de l’étude pour Continental.

Une communication trop verte ?

A force de faire valoir le côté « zen », économique et écolo de la voiture électrique, les constructeurs automobiles n’ont-ils pas contribué à trop « lisser » l’image du véhicule électrique qui finit par paraître un peu « ringard » aux yeux du grand public ?

Pourtant, voiture électrique et plaisir de conduite sont loin d’être incompatibles. Sans avoir à claquer 70 k€ dans une Tesla Model S, l’agrément est bien présent sur des modèles plus « populaires » comme la Leaf ou la Zoé avec un couple immédiat toujours impressionnant (que celui qui ne s’est jamais amusé à « griller » les thermiques au feu rouge lève la main !).

Bref, Messieurs les constructeurs, un peu plus de fun et un brin de folie dans vos campagnes de pub svp !