Copyright William CROZES @ Continental Productions

Les sept finalistes pour le titre de la Voiture de l’Année viennent d’être dévoilées. Si elles sont majoritairement électrifiées, une seule Française reste dans la course.

Nombreuses sont les références du marché à se disputer chaque année le titre de la Voiture Européenne de l’Année. Alors qu’elles étaient 29 prétendantes, elles sont désormais 7 finalistes dans la dernière ligne droite vers le titre ultime en Europe.

Le jury composé de 60 journalistes automobiles du continent devra donc faire un choix parmi la Citroën C4, le Cupra Formentor, la Fiat 500, le Land Rover Defender, la Skoda Octavia, la Toyota Yaris et la Volkswagen ID.3. Cette année donc, seuls la C4 et son pendant ë-C4 représenteront le drapeau tricolore.

Publicité


Vers un quatrième titre pour Citroën

L’an dernier, c’est la Peugeot 208 qui s’est imposée devant la Tesla Model 3 et la Porsche Taycan. Elle a notamment été appréciée pour sa plateforme capable d’accueillir aussi une mécanique électrique avec la e-208.

Les attentes de la marque sont grandes donc : depuis la création de l’élection en 1964, le Double Chevron ne s’est imposé que trois fois, avec la Citroën GS (1971), la Citroën CX (1975) et la Citroën XM (1990). Mais rien n’est joué puisque se trouvent devant elle des ténors telles que la Fiat 500, la Toyota Yaris ou la Volkswagen ID.3.

En attendant le nom de la lauréate le 1er mars prochain à 15 h, faites-nous savoir vos pronostics.

Publicité